Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 18:32

Antoine KOMBOUARE 101

 

Tenu en échec 0-0 à domicile face à Angers, le RC Lens réalise une mauvaise opération dans l'optique de la montée. La déception passée, Antoine Kombouaré assure qu'avoir 2 points d'avance sur le 4e, Nancy, est loin d'être catastrophique. Le coach Sang et Or pointe aussi du doigt la fébrilité affichée de ses troupes. En face, Stéphane Moulin se montrait satisfait de la réaction de ses joueurs après la défaite 2-1 en début de semaine face à Caen.

 

Stéphane Moulin (entraîneur d’Angers) :
« Nous étions venus ici avec l’idée de gagner. Mais nous sortons d’une énorme déception face à Caen, lundi dernier. Il fallait évacuer ça. Les joueurs l’ont fait de la meilleure des manières dans un contexte pas simple. Lens avait un besoin urgent de gagner, comme nous. Le contenu du match est bon, encore une fois. Mes joueurs ont fait le match qu’il fallait faire. Mais dans la période actuelle, nous ne sommes jamais payés comme nous pouvons l’espérer. Je pense que les 2 équipes pouvaient gagner, aucune ne l’a emporté. Cela reflète bien les débats même si j’aurais préféré voir des buts car cette rencontre en méritait. Vu les résultats d’hier soir, nous savions qu’une victoire était obligatoire. Nous avons fait le match presque parfait défensivement car nous avons commis quelques erreurs qu’il faut enlever. Peu d’équipe sont venus ici avec 2 attaquants. Nous l’avons fait. L’adversaire nous impose sa force. Nous savions qu’au fil du temps, plus Lens s’est découvert. Nous avons eu des opportunités de contre en seconde période. Nous n’avons pas fait exprès de reculer. Le Racing a joué plus haut et a mis le ballon dans notre camp. Lens a eu un manque certain de réussite. »

Antoine Kombouaré (entraîneur du RC Lens) :
« Il y a de la déception car, au-delà de ne pas avoir gagné ce soir, c’est d’être passé à côté d’un match qui était à notre portée. Le sentiment que les joueurs ont, c’est de faire beaucoup d’efforts et de ne pas être récompensés. Nous avons le sentiment de nous créer beaucoup de situations, mais il faut être capable de les concrétiser. C’est ce sentiment qui prédomine chez les garçons. Quand on regarde la première période, la déception est de sentir qu’il y a de la crispation, du déchet, c’est beaucoup moins fluide que ce que nous avons connu. Et puis après, nous fait une bien meilleure 2e période. Notre rôle, et le mien en premier, c’est de faire en sorte que les joueurs soient plus relâchés, avec sérieux et surtout plus de sérénité dans le jeu. Cet après-midi, nous n’avons pas pris de but, donc nous avons bien bossé dans la récupération du ballon, sans être capable de concrétiser devant. Angers est un adversaire de qualité qui est présent tous les ans pour la montée. Nous craignions cette formation. C’est normal que nous soyons déçus, surtout après un 0-0 face à Angers et à domicile, avec un public exceptionnel. Nous avons envie de leur faire plaisir. La déception est quand même grande. Nous avons encore 2 points d’avance sur Nancy, puis 3 sur Niort. Même si c’est Istres, mardi prochain, nous avons une revanche à prendre. C’est peut-être à cause de cette équipe que la machine s’est enrayée à domicile. »

Partager cet article
Repost0

commentaires