Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 09:14

Antoine KOMBOUARE 108

 Jean-Louis GARCIA 047

 

En concédant le nul 1-1 sur la pelouse de Châteauroux, ce lundi soir (33e journée de Ligue 2), le RC Lens a laissé 2 unités en route dans sa quête de Ligue 1. Frustré, Antoine Kombouaré considérait pour sa part qu'un point est toujours bon à prendre et qu'il faudrait le bonifier ce vendredi face à Nancy. De son côté, Jean-Louis Garcia a apprécié la qualité de jeu proposé par ses troupes et estime que sa formation n'était pas loin de l'emporter.

 

Antoine Kombouaré (entraîneur du RC Lens) :
« Il y a de la frustration parce que nous avons ouvert la marque assez tôt par Yoann Touzghar. L’idée était ensuite de rester solide et de ne pas prendre de but en enfonçant le clou avec les situations que nous aurions. Nous en avons eu beaucoup mais nous n’avons pas été capables de nous mettre à l’abri. Malgré tout, cela reste un bon point de pris même si, à chaud, la frustration prédomine. Nous avons bien maîtrisé ce match, avec pas mal d’occasions comme celle de Lalaïna Nomenjanahary. Mais quand vous ne marquez pas, il y a du doute qui s’installe dans les têtes. En face, il y avait de la qualité mais aussi beaucoup d’euphorie. Je suis content pour Châteauroux. De notre côté, nous sommes toujours dans la course, nous avons toujours été dedans. Nous espérons bonifier ce nul face à Nancy, ce vendredi soir. Nous espérions mieux ici, c’est certain. Il ne faut pas oublier ce que nous avons vécu là pour ne pas commettre les mêmes erreurs lors du prochain match. »

Jean-Louis Garcia (entraîneur de Châteauroux) :
« C'est un résultat très positif, nous avons désormais 3 points d'avance sur le premier relégable. Je suis fier du comportement de l'équipe face à un cador du championnat. On a fait une entame timide et on prend un but regrettable, puisqu'on avait travaillé les déplacements de Yoann Touzghar au second poteau. Mais ce but nous a réveillé, il nous a permis de nous mettre en rythme. On a ensuite fait jeu égal avec eux, on leur a posé des problèmes et on a fini par égaliser sur un bon enchaînement. J'ai presque des regrets sur la fin de match, où on aurait pu l'emporter, mais eux aussi ont eu des occasions au cours du match. On a montré un bon visage et une certaine identité de jeu. Il faut très vite se projeter sur le match de vendredi. Ce match nul nous permet d'être en tête du mini-championnat pour le maintien. On se doit de garder Istres à distance, pour ensuite bien aborder la réception de Laval. Les dix jours qui viennent seront capitaux pour la suite de la saison, on va devoir trouver les joueurs les plus frais. »

Partager cet article
Repost0

commentaires