Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 12:29

Luc DAYAN 002

 

Ce mardi matin, Luc Dayan sera intronisé président du RC Lens par le Crédit Agricole, propriétaire du club. Ancien président (2000-2001) du rival régional, le LOSC, l’homme sait qu’il se trouve confronté à un défi de grande envergure :

« Avec le LOSC, j’avais reçu un accueil qui m’avait marqué dans le Nord. C’est sûr que l’aventure au LOSC avait été belle. Maintenant, je m’attends à plus de difficultés à Lens car la situation est compliquée. »

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 12:26

Gervais MARTEL 004

 

Gervais Martel n’est plus le président du RC Lens mais il n’en reste pas moins passionné de son Racing. L’actionnaire minoritaire du club souhaite que désormais, le Crédit Agricole accélère sur le plan des transferts afin de bâtir un effectif solide pour jouer les premiers rôles en Ligue 2 :

« J’espère qu’ils vont nous mettre une équipe en place pour le 27 juillet en utilisant le travail qui a été effectué auparavant pour qu’on ait une équipe performante dès la reprise du championnat. On va jouer 3 des 4 premiers matches à domicile, ça veut dire qu’il faudra être prêt de suite. Je n’ai pas de crainte sur l’aspect sportif. Simplement, un gros travail avait été fourni. J’espère que cela va pouvoir avancer. Maintenant, c’est l’actionnaire majoritaire qui décidera. Je pense qu’il y a déjà un joueur qui me semblait important et qui devrait nous rejoindre. Pour moi, il s’agissait d’une priorité, c’est Jérôme Le Moigne de Sedan. J’espère au moins qu’il sera concrétisé. Le reste, je pense qu’ils vont faire en sorte de se montrer cohérents. »

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 12:23

Supporters lensois 071

 

Gervais Martel n’étant plus le président du RC Lens, le Crédit Agricole va devoir maintenant expliquer ses choix et sa politique. Les dirigeants de la banque et ses nouvelles têtes en charge du RC Lens vont connaître une journée chargée sur ce plan. Après avoir rencontré le personnel du club et les joueurs en début de matinée, ils exposeront la donne face à la presse sur le coup de midi. Les supporters seront pour le part reçus vers 19h, chaque responsable de section ayant reçu une invitation.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 12:19

Gervais MARTEL 027

 

Alors qu’il occupait la présidence du RC Lens depuis 1988, Gervais Martel a démissionné de son poste ce lundi à l’issue du conseil de surveillance. Forcément touché par la situation, il a livré sa réaction sans pour autant se montrer hostile envers le Crédit Agricole, l’actionnaire majoritaire et propriétaire du club :

« J'avais une clause jusqu'au 30 juin pour reprendre, je n'ai pas réussi à le faire totalement, donc à partir de là, c'est le jeu. Le Crédit Agricole, qui est actionnaire majoritaire, m'a demandé de présenter ma démission, et comme je suis très attaché au club, je l'ai fait très volontiers, sans aucune animosité. Moi, ce qui m'intéresse, c'est ce que fera demain le RC Lens et qu'on puisse bien démarrer la saison le 27 juillet. Ma grand-mère n'est pas cartomancienne, donc, je ne sais pas ce qui passera demain ou après-demain. Pour l'instant, je reste deuxième actionnaire du RC Lens [...]. Je suis tombé dans la marmite quand j'avais quatre ans, je ne vais pas à 57 ans sortir et laisser le RC Lens. »

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 12:17

Yoann TOUZGHAR 002

 

Pisté par le RC Lens à qui il aurait déjà donné son accord pour signer, Yoann Touzghar ne veut pas poursuivre sa carrière à Amiens, fraîchement descendu en National. Selon nos confrères du Courrier Picard, l’attaquant amiénois est même prêt à aller au clash pour obtenir son bon de sortie. Pour rappel, il lui reste un an de contrat en Picardie et a inscrit 6 buts en L2 la saison dernière.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 12:14

Logo RC Lens 002

 

Trois membres imminents du Conseil de surveillance de la Holding GM Finances, propriétaire du RC Lens, ont remis leur démission ce lundi. Il s’agit de Philippe Beauchamps, président du Directoire de Ramery SA, François Beharel, président directeur général de Randstad Interim et de Jean Barnou, président directeur général de Mc Cain Europe Continentale, 3 entreprises partenaires de longues dates du Racing.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 21:27

Georges-TOURNAY-009.JPG

 

Si le suspense avait vaguement été entretenu ces derniers jours, Georges Tournay est officiellement devenu ce lundi l’entraîneur de l’US Boulogne. L’ex-directeur du centre de formation du RC Lens a été présenté à la presse ce midi avant de prendre en charge sa première séance d’entraînement.

Après avoir déclaré qu’il liait son destin à celui de Gervais Martel à la tête du Racing, doit-on y voir un signe ? Telle reste la question pour le moment…

 

En fin de contrat au RC Lens, Georges Tournay a officiellement été nommé entraîneur de Boulogne ce lundi. Présenté à la presse, l’ex responsable du centre de formation Sang et Or indique qu’il restera marqué à jamais par son passage au Racing mais quitte le club artésien sans regrets :

« Le Racing club de Lens a toujours été mon club d'adoption. Les gens qui composent ce club sont des personnes envers lesquelles j'ai beaucoup d'estime. Les supporteurs, que j'ai connus aussi quand j'étais jeune, ont une place particulière dans mon cœur. Formateur, entraîneur adjoint, entraîneur équipe principale... J'ai effectué différents postes au sein de la maison Sang et Or. Et de ce fait, mon attachement au RCL reste important. […] C'est une volonté personnelle ! Après, il est sûr que de quitter un club, où j'ai travaillé pendant 20 ans, n'est jamais évident. Je laisse derrière moi beaucoup d'affections avec les parents, les joueurs, les éducateurs, les dirigeants que j'appréciais beaucoup. Mais, aujourd'hui, j'ai tout simplement envie de vivre autre chose. Et puis, c'est ce que j'ai dit en partant de la Gaillette, je laisse des fondations qui sont très solides au niveau de la formation. Donc, je pars vraiment l'esprit libre ! »

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 21:22

Francis GILLOT 002

 

Annoncé avec instance à la tête de l’équipe de France pour prendre la succession de Laurent Blanc, Didier Deschamps, qui vient tout juste de quitter l’OM, ne figurerait cependant pas (ou plus) sur la short-list de Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football. Actuellement en pleine phase de réflexion, ce dernier aurait défini une liste de 5 noms. Francis Gillot, l’ancien entraîneur du RC Lens, en ferait partie, au même titre que Arsène Wenger, Paul Le Guen, Luis Fernandez ou encore Erick Mombaerts.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 21:17

Gervais MARTEL 021

 

Le Crédit Agricole Nord de France confirme par l'intermédiaire d'un communiqué le départ de Gervais Martel de la présidence du RC Lens. Ce dernier a démissionné. Il sera remplacé comme attendu par Luc Dayan. Retrouvez ci-dessous les explications du CANF, qui demeure en quête de nouveaux investisseurs pour le futur du club :

RC Lens : après l’échec de la saison 2011 - 2012, l’actionnaire majoritaire confirme de nouveau son soutien pour éviter le dépôt de bilan

Ce 2 juillet au soir, se sont respectivement tenus les Conseils de Surveillance et d’Administration de GM Finances (Holding dont la Caisse régionale détient 70 % du capital) et de la SASP RCL (les deux structures gérant le RC Lens) qui ont entériné une nouvelle gouvernance pour le Club. En effet, les conditions fixées en juin 2011 pour que Gervais Martel rachète les parts du RC Lens et redevienne majoritaire avant le 30 juin n’étant pas réunies, il a démissionné de ses fonctions de Président du Club de Lens, ce dont la banque a pris acte.

Le Crédit Agricole Nord de France, banquier historique du RC Lens et partenaire de longue date de Gervais Martel, tient à saluer le travail qu’il a accompli à la tête du Club et regrette que ses efforts pour mobiliser de nouveaux investisseurs à ses côtés n’aient pu aboutir dans les délais contractuellement fixés. La banque tient à préciser que Gervais Martel gardera une option prioritaire d’acquisition du RC Lens à conditions égales, en cas d’offre émise par un tiers.

Luc Dayan, expert reconnu du monde du football professionnel et en particulier des clubs en situation difficile, a été nommé Président de la SASP RCL.

Le seul choix possible pour maintenir le Club en vie

La prise de contrôle du Crédit Agricole Nord de France en mai 2011 visait à éviter la fin pure et simple du Club, alors en situation de dépôt de bilan. Les accords passés fixaient au 30 juin 2012 l'échéance ultime pour le rachat par Gervais Martel, aux conditions fixées par ces accords, de la participation du Crédit Agricole Nord de France au capital de la société holding du Club.

Néanmoins le Crédit Agricole Nord de France réaffirme, comme il l’a toujours dit, qu’il n’a pas vocation à rester actionnaire durablement et à diriger un Club sportif.

Depuis mai 2011, et dans le cadre strict des accords contractuels passés avec Gervais Martel, une gestion rigoureuse a été conduite au sein du Club sans que celui-ci retrouve l’équilibre, en raison notamment de la mauvaise performance sportive de la saison 2011/2012.

L’objectif à terme poursuivi par la Caisse régionale sera toujours de favoriser l’arrivée de nouveaux investisseurs capables d’assurer la pérennité du RC Lens et son retour dans l’élite du Football en France.

Dans l’immédiat, la Caisse régionale a décidé de mettre de nouveau en œuvre les moyens d’éviter un dépôt de bilan. Seul l’appui financier de la banque réaffirmé à la DNCG le 26 juin dernier, est susceptible d’assurer le maintien du Club en Ligue 2 la saison prochaine.

En effet, les dernières propositions d’apports de capitaux nouveaux formulées par Monsieur Gervais Martel ne sont que partiellement financées et ne permettent donc pas d’assurer la trésorerie de l’entreprise pour la saison à venir.

Tenir compte des erreurs passées pour construire un projet pour le Club :

Le Crédit Agricole Nord de France souhaite rappeler que le RC Lens sort d’une saison sportive médiocre et ce alors même que malgré la gestion rigoureuse impulsée par la banque, la masse salariale des joueurs du RC Lens demeure deux fois plus importante que la moyenne des Clubs de Ligue 2. Les recettes également plus importantes que la moyenne n’ont pas permis de combler cet écart.

Dans le Football, c’est le Sportif qui entraîne le Financier. Comme la plupart des clubs français de football professionnel, le RC Lens vit sur un modèle trop dépendant de la vente de joueurs et ce depuis plusieurs années. Ce modèle ne fonctionne pas sur la durée car il entraine un affaiblissement du niveau sportif, une instabilité et un manque de continuité de l’équipe, ainsi qu’une inflation salariale inéluctable. Les fonds propres des clubs doivent être adaptés à l’aléa sportif (montée/descente).

Aujourd’hui, la charge du RC Lens est devenue trop importante pour un homme seul, de la même façon que les clubs français doivent désormais élargir leur actionnariat tout en professionnalisant leur structure de management.

Luc Dayan a été chargé de redéfinir un cercle vertueux pour le Club, conciliant performance sportive et contraintes économiques nécessaires pour que le RC Lens retrouve les meilleurs standards du Football, en redonnant aux spectateurs, aux supporters et aux partenaires le plaisir de soutenir leur équipe. (harmonisation de la politique salariale joueurs, effectif de 24 joueurs sous contrat, poursuite de l’intégration en équipe première des joueurs issus de la formation …)

Dans la continuité et selon la tradition du Club, son dialogue avec les collaborateurs, les supporters, les partenaires, sera régulier.

La remontée, à terme, en Ligue 1 doit être la conséquence du rééquilibrage du Club, dans toutes ses composantes : sportive, financière et valeurs historiques : courage, énergie et fair-play.

Enfin, la Banque réaffirme son appui au projet de modernisation du Stade Bollaert, dont le montage est à l'étude en perspective de l'Euro 2016, sous l'égide de la Région Nord-Pas de Calais.

La Région et l’ex Bassin minier (à l’heure où il vient d’être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO) attendent beaucoup de cette année 2012, année où les projecteurs seront braqués sur le Louvre-Lens, à quelques mètres du Stade.

Le Crédit Agricole Nord de France travaille quotidiennement à trouver une solution avec les services de la Région et les diverses parties prenantes publiques et privées, dont le Maire de Lens, attaché au lieu mythique qu’est Bollaert.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 15:39

Gervais MARTEL 006

 

Le Crédit Agricole Nord de France communiquera au plus tard mardi midi sur l'arrivée de Luc Dayan à la tête du RC Lens en qualité de président délégué chargé de redresser la situation financière. Gervais Martel n'aurait en effet pas réussi à réunir ce lundi les 9 millions d'euros nécessaires à la recapitalisation du club artésien mais seulement moins de 7 millions. Une somme jugée insuffisante par la banque régionale, actionnaire majoritaire,  qui devient définitivement propriétaire du club. Gervais Martel, qui devrait être révoqué ou qui démissionnera, était président du RC Lens depuis 1988.

Partager cet article
Repost0