Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 11:54

Equipe de France 2013

 

Ce vendredi soir, à Kiev, l’équipe de France a réalisé une bien mauvaise opération en vue de la Coupe du Monde 2014 qui se déroulera l’été prochain au Brésil. Lors du barrage aller qui l’opposait à l’Ukraine, la sélection de Didier Deschamps s’est inclinée 2-0. Les buts ukrainiens ont été inscrits par Zozulya (61’) et Yarmolenko (83’, sp). Les Bleus ont également terminé la partie à 10 après l’expulsion du défenseur central Laurent Kocielny à la 90’ pour un geste d’énervement stupide.

Les Tricolores sont donc condamnés à l’exploit mardi au Stade de France pour espérer…

Notons que Raphaël Varane, le défenseur formé au RC Lens, n’était pas inscrit sur la feuille de match. Touché au genou, il a assisté à la rencontre des tribunes.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 11:47

Antoine KOMBOUARE 010

 

Nouvel anniversaire ce samedi au RC Lens. En effet, le coach Antoine Kombouaré, né le 16 novembre 1963 à Nouméa, souffle ses 50 bougies ! Bon anniversaire à lui.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 18:36

Benjamin-BOURIGEAUD-002.jpg

 

Auteur d’une entrée impeccable et décisive contre Niort ce lundi (2-1, 14e journée de Ligue 2), le milieu relayeur formé à la Gaillette revient sur sa première au niveau professionnel. Avec humilité et le sentiment d’avoir posé une première pierre positive.

 

Benjamin Bourigeaud, comment avez-vous vécu votre première en pro avec le RC Lens ?
J’attendais ce moment depuis l’an dernier. J’étais déjà apparu dans le groupe mais sans jouer. J’ai su faire preuve de patience et ma chance est venue. Sur le terrain, j’ai donc cherché à répondre présent. Au final, le coach a été satisfait de ma prestation et moi aussi. Personnellement, je voulais réaliser une grosse entrée pour aider l’équipe. Malheureusement, je n’ai pas croisé la réussite sur l’opportunité qui s’est présentée à moi. Mais pour le reste, je trouve que c’était pas mal.

Vu le contexte, il semblait cependant compliqué d’intégrer ce match où la prestation collective des Lensois laissait à désirer ?
Effectivement. Nous étions en plus menés 1-0 et, dès le retour des vestiaires, nous encaissons le 2-0. Mais je me suis dit qu’un match dure toujours 90 minutes et que par conséquent, rien n’était fini même si nous livrions alors une triste performance. Au final, le 2-2 représente tout simplement un miracle que nous sommes allés chercher au mental. On voulait gagner, l’équipe revient avec un nul sans la manière. Disons que l’on s’en sort bien. Surtout après des entames de mi-temps difficiles et ce premier but concédé à la 3e.

D’un point individuel, vous êtes impliqués sur les 2 buts !
Oui. Sur le premier, je lance en profondeur Dème N’Diaye qui trouve Benjamin Boulenger sur un centre prolongé. Sur le 2e, le coach me dit de frapper un coup-franc dans la boîte. J’ai donc essayé de m’appliquer au maximum car je savais que nous étions à la 90’ et que, par conséquent, il n’y aurait plus beaucoup d’occasions derrière. Cela m’a plutôt réussi puisque sur mon long ballon, Jérôme Le Moigne a gagné un duel de la tête qui a permis à Ahmed Kantari de trouver les filets d’une superbe volée.

« Je me suis senti surmotivé avec cette volonté de tout donner »

Quelles étaient les consignes d’Antoine Kombouaré à votre égard ?
Pendant le match, l’équipe s’est fait bouger et a perdu beaucoup de duels. Il y avait aussi Jimmy Roye qui nous posait beaucoup de problèmes. Le coach m’a donc demandé de le bloquer en individuelle en me positionnant milieu défensif à la même hauteur que Jérôme Le Moigne qui m'a prodigué de nombreux conseils. De ce côté, je pense avoir fourni ce qu’il fallait. Ensuite, j’ai essayé de jouer simple, de gagner un maximum de ballons et de relancer vers l’avant. Je souhaitais amener un plus au collectif. Vraiment, je me suis senti surmotivé avec cette volonté de tout donner.

Qu’avez-vous ressenti au moment de votre entrée ?
Quand le coach a dit mon nom, il n’y avait pas de stress mais une pression positive. Je me suis encouragé en me disant : « Vas-y Benjamin. Maintenant, c’est à toi de prouver. » Je me suis rendu compte que j’avais une chance à saisir. J’espère que ce n’est que le début même si le plus dur reste à venir. Désormais, mon objectif est de rester dans le groupe et de travailler encore car je ne possède pas tous les acquis. Après cette première, mes coéquipiers m’ont félicité. Je remercie aussi les supporters qui m’ont envoyé de nombreux messages. Mais je ne suis pas du genre à me prendre la tête. Je vis la chose tranquillement avec la tête sur les épaules. De toute manière, les grosses têtes ne vont très pas loin. Je n’ai donc pas l’intention de changer même si j’évolue en Ligue 2 avec le RC Lens. Il me reste à prouver. En plus, je ne suis pas le genre de mec à me la raconter.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:36

Antoine KAMBOURE 001

 

Privé de plusieurs titulaires ce lundi à Niort (2-2, 14e journée de Ligue 2), Antoine Kombouaré a donné sa chance à plusieurs éléments habitués du banc de touche. Avec une prestation morose des Sang et Or pendant 80 minutes, le technicienlensois a indiqué après match sur Eurosport que « certains avaient des questions à se poser » tout en félicitant les entrants Benjamin Bourigeaud, auteur d’une passe décisive, et Benjamin Boulenger, auteur de la réduction du score à 2-1. Autrement dit, plusieurs joueurs alignés titulaires face aux Chamois n’ont pas convaincu et risquent de retrouver le banc rapidement et pour longtemps. Pierre Ducasse ou encore Dème N’Diaye ont certainement senti leurs oreilles chauffer.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:33

Gervais MARTEL 050

 

Après le nul 2-2 du RC Lens ce lundi soir à Niort (14e journée de Ligue 2), Gervais Martel préfère retenir l’issue heureuse de la partie plutôt que la prestation insipide de ses troupes. Sur le plan comptable, le président lensois estime que sa formation a trouvé la bonne carburation pour jouer la montée en Ligue 1 :

« Ce n'est pas un résultat miraculeux : c'est le Football. Et au Football, il faut y croire jusqu'à la dernière minute. Cela a été difficile parce que, effectivement, nous avons été à côté du coup pendant 80 minutes. Mathématiquement, c'est un point important. Pour le reste, il y a évidemment encore beaucoup de choses à travailler, notamment sur les matches à l'extérieur... Mais, c'est vraiment un bon point. Tous les points vont compter dans ce championnat difficile. Et revenir comme cela, dans les dernières minutes, lorsque l'on est mené de 2 buts, c'est toujours un très bon point de pris. Maintenant, il y a la manière. C'est au coach de voir cela avec les joueurs. On reste sur une très bonne série avec, à chaque fois, 3 points pris à domicile et un à l'extérieur. Cela fait une très bonne moyenne de 2 points, et c'est ce que je vais retenir, ce soir. »

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:22

Logo RC Lens-Niort 001

 

Une frappe de Benjamin Boulenger au premier poteau, une reprise magistrale d'Ahmed Kantari sous la barre mais aussi les 2 buts des Chamois. Revoyez les filets de la rencontre Niort-RC Lens de ce lundi soir trembler.

http://www.wat.tv/video/eurosport/niort-lens-2-buts-6io8x_2f1o7_.html

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:18

Antoine KOMBOUARE 051

 

Lens a beau avoir obtenu un nul 2-2 ce lundi à Niort, Antoine Kombouaré n'est pas dupe. L'entraîneur lensois attend autre chose de ses troupes au niveau de la qualité de jeu.

Non. Il n’y a pas de miracles dans le football. Simplement, à 2-0, il y a eu de la révolte. Les joueurs ont eu les chocottes, très peur. Alors, ils ont retrouvé des valeurs et des ingrédients qu’ils n’avaient pas mis dans le match pendant 80 minutes. A savoir : de l’engagement, des duels gagnés, du jeu vers l’avant et, techniquement, on a réussi quelques gestes. Il faut croire que ce but du 2-0 nous a permis de nous révolter et de toucher notre fierté.

Quel sentiment ressortez-vous de la prestation globale de votre équipe ?
C’est mitigé. Forcément, revenir en étant mené 2-0 à la 80’, c’est quand même énorme de la part des joueurs. Je tiens donc à la féliciter de leur courage, de leur fierté, de leur amour propre mais aussi de leur qualité car il en faut pour marquer des buts. Et puis ensuite, j’affiche une grosse déception sur 80 minutes où on a été indigne d’une équipe qui joue la montée, indigne d’une équipe capable de jouer. Ce qui m’a le plus déçu : de ne pas avoir répondu dans l’engagement car je demande toujours à mes joueurs de répondre présent dans les duels. Reste qu’on apprend de ces matches.

Sur le plan comptable, vous continuez sur votre rythme d’un nul à l’extérieur pour une victoire à domicile…
Oui, mais on en veut toujours plus. Ce soir, les Niortais doivent être déçus car ils sont passés à côté d’une victoire. Concernant notre tableau de marche, nous souhaitons continuer à grappiller des points. Sur le banc, j’avoue, on s’est fait très peur. Mais, les joueurs par leur réaction ont refusé la défaite. Et à l’arrivée, ça fait un beau point de pris. Aussi, je salue Niort car si on a eu du mal, c’est parce qu’en face, ces joueurs avaient faim. Après, dès la 2’, nous leur avons aussi fait un cadeau… A ce titre, je suis déçu de notre entame. Mais si tous les week-ends on revient au score, c’est qu’on a des tripes.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:14

Benjamin-BOULENGER-002.jpg

 

Déjà apparu en Ligue 2 sous le maillot de Boulogne en 2011-2012, Benjamin Boulenger a disputé son premier match sous le maillot du RC Lens ce lundi à Niort (2-2, 14e journée de Ligue 2). Entré à la 78’ à la place de Pablo Chavarria, le gaucher a même sonné la révolte des Sang et Or. Sur son premier ballon, il a ainsi réduit la marque à 2-1 à la 80’. Son premier but en professionnel !

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:11

Benjamin BOURIGEAUD 001

Entré à la 46’ ce lundi à Niort (2-2, 14e journée de Ligue 2), Benjamin Bourigeaud a disputé ses premières minutes chez les professionnels. Le milieu défensif du RC Lens était déjà apparu dans le groupe lensois la saison dernière mais sans entrer en jeu. Une belle récompense pour lui qui avait subi une fracture de la clavicule lors du premier match de préparation cet été à Albertville contre Nîmes (1-1). Pour le coup, il a rémplacé Wylan Cyprien à la pause et a délivré la passe décisive sur le but égalisateur d'Ahmed Kantari à la 91'.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:08

Ahmed KANTARI 018

 

En déplacement à Niort ce lundi soir (14e journée de Ligue 2), le RC Lens a ramené un nul inespéré au regard de la physionomie de la partie. Menés d’entrée par un but d’Emiliano Sala après une perte de balle de Pierre Ducasse (3’), lesSang et Or ont compté 2 buts de retard à la 51’, encaissant une seconde réalisation de l’attaquant argentin. En fin de match, à peine entré en jeu, Benjamin Boulenger a réduit la marque pour les Artésiens (80’) avant qu’Ahmed Kantarin’égalise d’une sublime reprise de volée à la 90’. Un résultat flatteur pour les hommes d’Antoine Kombouaré apparus totalement apathiques pendant 80 minutes !.

Au classement, Metz s’échappe (30 points) devançant Angers (28) et Lens (26). Les relégables se nomment Châteauroux (12), Istres (10), et Bastia (8).

Partager cet article
Repost0