Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 18:50

Jérôme ROTHEN 001

 

Annoncé sur les tablettes du RC Lens, Jérôme Rothen indique n’avoir aucune relation avec le Racing à ce jour. En Corse depuis 2011, l’ancien milieu parisien nourrit cependant des envies d’ailleurs et annonce qu’il va quitter l’Ile de Beauté très rapidement :

« Pour le moment, je suis encore sous contrat avec le SC Bastia. Mais cela ne devrait plus durer car j’ai demandé à résilier mon bail. Selon toute vraisemblance, je pourrais être libéré lundi prochain. Seulement à partir de ce moment-là je prendrai une décision pour la saison prochaine. Aussi, pour l’instant, je n’ai pas de contacts directs avec le RC Lens ni avec d’autres clubs. »

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 20:46

Eric SIKORA 023

 

Bien qu’il quitte l’équipe première pour retrouver le banc de la CFA, l’emblématique latéral droit n’est pas blessé. Pour son club de toujours, il repart dans une nouvelle aventure. Déçu mais pas amer comme il le dit lui-même.

Lensois.com : Eric Sikora, comment avez-vous vécu ces derniers jours ?
Il y avait beaucoup d’incertitude. J’ai rencontré tout à tour Gervais Martel et Jocelyn Blanchard. Plusieurs éventualités existaient. J’ai écarté celle de devenir adjoint car après une telle expérience sur un banc de Ligue 2, il me paraissait difficile d’occuper cette fonction, d’autant que j’ai besoin et envie de travailler seul. Il y avait aussi la possibilité de voir arriver à mes côtés un adjoint confirmé comme cela avait été le cas avec Dominique Cuperly à côté de Jean-Guy Wallemme. Au final, c’est un entraîneur confirmé qui arrive. Le dénouement est intervenu mardi. Ce fut pesant et long mais, désormais, tout le monde est fixé. Chacun sait à quoi s’en tenir. Personnellement, il y a obligatoirement un peu de déception mais aucune rancune envers qui que ce soit.

Au final, peut-être est-ce juste un retour à la normale tant les choses ont été vite pour vous des jeunes à l’équipe première ?
Cela ne va jamais trop vite. Quand Antoine Sibierski m’a proposé le poste, je ne me voyais pas refuser. Après 30 ans au club, cela aurait pu être assimilé à de la lâcheté. Le bilan ? Même si je ne disposais pas d’expérience à ce niveau, avec le staff, nous avons fait ce qu’il fallait même si ce fut compliqué sur la fin. On visait le maintien et nous y sommes parvenus. Au passage, je salue Antoine Sibierski d’avoir pensé à nous. Il a pris un gros risque et nous a toujours laissé bosser dans la sérénité même lors des moments difficiles. Je passe également un grand salut à mon encadrement et à Marc Westerloppe qui ont toujours répondu présent.

Que pensez-vous de l’arrivée d’Antoine Kombouaré ?
Même si je ressens cette déception de ne pas continuer, ce n’est pas un mec sans expérience qui arrive sur le banc. Il a fait ses preuves à Valenciennes et au Paris SG. En tout cas, je lui souhaite bonne chance et vais tout faire pour l’aider. Il sait qu’il peut compter sur moi. Nous avons d’ailleurs déjà échangé par téléphone. A l’inverse, je n’ignore pas qu’il peut également m’aider pour l’obtention de mon DEPF.

« Je n’ai aucun problème avec Gervais »

Et puis, peut-être que vous redeviendrez coach du Racing dans les années à venir…
Si je passe mon diplôme, c’est que j’ai envie de revenir dans ce rôle-là ! Il n’y aura alors plus besoin de chercher un prête-nom pour m’épauler.

Que retenez-vous de vos 8 mois dans cette position ?
Une bonne expérience. Ce fut dur mais enrichissant. Là, contrairement à la formation, les résultats se révèlent prépondérants. Je me suis forgé un nouveau mental car il y a tout à gérer : joueurs, presse, comportements… Mais quel super job ! Et puis je relativise, je ne me suis pas fait virer par manque de résultats.

En tout cas, en restant au Racing en dépit de cette perte de statut, vous continuez d’être l’homme d’un seul club…
(sourire) Sincèrement, ce n’est pas parce que je perds ce poste que je vais tout remettre en cause. Je suis arrivé en ’80. Les gens me connaissent. Et je ne vais pas changer d’opinion. Je suis là pour apprendre et, sur le sujet, je n’ai aucun problème avec Gervais.

« L’apothéose contre Bordeaux »

On vous sent même plus détendu qu’en fin de saison dernière ?
Il n’y avait pas de pression ou d’énervement mais il faut comprendre que je ne disposais d’aucun choix pour composer mon groupe de 16. En plus, je me devais de limiter les changements pour aider la CFA à obtenir son maintien. Alors, la veille du dernier match au Mans (2-1, 32e journée de Ligue 2), quand vous dirigez une séance avec 18 joueurs dont Issam Jemaâ et Dème N’Diaye qui se blesse, c’est frustrant. Mais en dépit des difficultés, il y a toujours eu cette passion et cette envie de venir le matin car j’avais devant moi un bon groupe sans tricheur.

Quel bilan tirez-vous ?
Il y a eu 2 parties de saison différentes. D’abord une première positive puis une seconde avec peut-être un relâchement en fin d’exercice. Avec un effectif au complet, je pense que nous aurions pu prétendre à une 7e ou 8e place. Mais le hic reste ce classement final : 12e… Je regrette cette 2e partie de saison en championnat avec peu de victoires sur les matches retour. Et que dire de cette défaite 7-0 à Guingamp qui me reste en travers de la gorge. Cela n’arrive qu’une fois tous les 50 ans et c’est tomber sur nous.

Mais il y a aussi eu ce moment magique en quart de finale de Coupe de France contre Bordeaux (2-3)…
Oui mais pas que ! Tout le monde a d’abord pu voir un état d’esprit revenir avec une équipe montrant des qualités de battants pendant 95 minutes. Voilà qui colle à la mentalité du club. Et puis ensuite, effectivement, l’apothéose contre Bordeaux où nous avons prouvé que l’on pouvait remplir Bollaert. Le public n’attendait que cette étincelle et nous avons failli créer l’exploit. Il nous en reste de belles images. Exceptionnel !

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 20:41

Marc-Vivien FOE 007

 

Il y a 10 ans jour pour jour, Marc-Vivien Foé décédait à Gerland après avoir fait un malaise sur la pelouse en pleine Coupe des Confédérations. Pour ses anciens partenaires au RC Lens, le colossal camerounais laisse l’image d’un footballeur hors-pair et d’un homme attachant.

Eric Sikora :
« Il dégageait de la générosité et de l’amour de vivre. Il a connu quelques pépins au genou mais bénéficiait d’énormes qualités physiques. Nous pouvions compter sur lui à la récupération et dans les duels sachant qu’il était en plus capable d’inscrire 5 à 6 buts par saison. C’était un guerrier gentil. Calme, posé et respectueux. Dans toutes les situations, il arborait un grand sourire. Juste, je me souviens qu’une fois il m’a roulé dans la farine. Après un Lyon-Lens, on s’était promis d’échanger nos maillots. A la fin du match, je lui donne le mien et il me dit d’attendre. Il retourne au vestiaire et vient me donner un maillot. Je n’ai pas fait gaffe mais, plus tard, un ami à qui j’avais promis cette tenue m’a expliqué qu’il ne s’agissait pas d’un maillot de match mais d’un réplica vendu en boutique. Il m’avait bien eu ! (sourire) »

Tony Vairelles :
« Je l’ai connu à Lens puis à Lyon. Marc-Vivien Foé était un guerrier, notre pilier de l’entrejeu. Il récupérait un nombre incalculable de ballons et on comptait ensuite sur lui pour bien redistribuer. Quel mec sérieux ! Je vois toujours son côté battant prêt à mordre la vie à pleines dents. A sa mort, nous avons tous été bouleversés et avons pris conscience que la vie ne tenait pas à grand-chose. De lui, je retiens ce but qu’il avait marqué face au PSG le 15 mars 1998. Nous avions gagné 3-0 et il avait inscrit le dernier but en arrachant tout sur son passage pour claquer une frappe surpuissante à bout portant. Il voulait tout arracher ! »

Daniel Moreira :
« Quel joueur exceptionnel ! Très gentil, il adorait ce club qu’est le RC Lens. Ce n’est pas pour rien qu’encore aujourd’hui des photos de lui trônent un peu partout au club, que ce soit dans le bureau des coaches, au stade… Nous le gardons dans notre mémoire. Je me souviens de son dernier match pour Lens. C’était à Nancy et il avait signé son départ en inscrivant le seul but du match. Je ne l’ai côtoyé que 6 mois mais je ne peux oublier un tel joueur. »

Franck Queudrue :
« J’étais tout jeune à l’époque. Je débarquais dans l’effectif pro pour mes premiers entraînements. Il m’impressionnait par sa stature et sa masse physique. Mais à côté de cela, il s’agissait d’un type toujours très calme, qui ne prononçait jamais un mot plus haut que l’autre. Pour moi, c’était un monument, un monstre physique avec une toute petite voix. »

Guillaume Warmuz :
« En débarquant d’Afrique, il nous a amené sa fraicheur et sa fougue. Il disposait d’une grande dimension athlétique mais aussi d’une gentillesse et d’une humanité incroyables. Il ne parlait pas beaucoup mais s’imposer grâce à sa présence dans les duels, sa puissance et sa technicité. Qui plus est, il couvrait beaucoup de terrain. Vraiment, il s’agissait d’un joueur très complet. Je le définis comme un métronome physique impressionnant dans l’impact. Un homme sage. A l’époque, nous étions presque voisins et nos fils allaient à la même garderie. Une vraie force tranquille qui même avec le temps se confiait peu. 2 choses me restent en tête de lui. D’abord son premier entraînement. C’était à Tassette derrière Bollaert. Roger Boli filait sur le côté droit et Marco est allé le tacler avec élan et vigueur. Roger a fini dans le grillage. Marco avait joué le ballon comme si nous étions en match, avec la même rage. Il était arrivé comme un fou. (sourire) Et puis, je me souviens également de la collation avant le match du titre à Auxerre. Nous étions ensemble, tous les 2 dans notre coin. On discutait et, là, il m’a raconté qu’il allait partir en fin de saison à Manchester United et que Sir Alex Ferguson l’avait contacté. Malheureusement, il a été touché au genou, a loupé la Coupe du Monde et son transfert a capoté. »

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 17:14

Zakarya BERGDICH 040

 

A un an de la fin de son contrat, Zakarya Bergdich, le latéral gauche du RC Lens, va quitter l’Artois cet été. Il est en contact très avancés avec le club espagnol de Valladolid. Il ne manque que la visite médicale pour conclure le transfert.

Le club espagnol indique que le Marocain s'est engagé jusqu'en juin 2016. Il intégrera sa nouvelle équipe le 8 juillet.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 17:09

Luc DAYAN 012

 

Alors que le RC Lens attendra au minimum jusqu’au 4 juillet pour passer en appel devant la Direction nationale de contrôle de gestion, la décision de l’organe de la LFP quant au Racing n’était pas encore connue. Après audition du club, le gendarme financier a décidé de rétrograder le RCL en National, faute de garanties et de perspectives sur l'avenir puisque le CANF représenté par Luc Dayan n'a pas proposé de plan pour la saison 2013-2014. Il ne s’agit ni plus ni moins que du processus logique. Il appartiendra à la nouvelle direction composée de Gervais Martel et Hafiz Mammadov d’apporter les preuves nécessaires au maintien du club Sang et Or en Ligue 2 lors de son audition en appel début juillet.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 18:27

 Antoine KAMBOURE 006

 

La saga concernant le futur coach du RC Lens prend fin. Antoine Kombouaré va s’installer sur le banc artésien pour une durée qui n'a pas encore été communiquée. Ami de longue date de Gervais Martel, le technicien calédonien, dont l'arrivée sera officialisée une fois la vente du club actée, aura la lourde tâche de faire remonter le RC Lens le plus rapidement possible parmi l’élite.

Son nom se faisait régulièrement entendre depuis plusieurs semaines du côté du RC Lens mais cette fois, c’est du concret : Antoine Kombouaré, 49 ans, devient officiellement l’entraineur du RC Lens. Il prend la suite d’un Eric Sikora pêché sur le banc de la CFA en septembre dernier pour reprendre l’équipe première après l’éviction de Jean-Louis Garcia. Le tout pour un bilan comptable pas nettement meilleur mais pour un allant et un enthousiasme momentanément retrouvés, du moins jusqu’à une cascade de blessures et pépins divers, avec en point d’orgue un quart de finale de Coupe de France.

Ancien défenseur du FC Nantes et du PSG, Antoine Kombouaré, auteur d’une carrière de joueur garnie d’un titre de champion de France en 1994, de 2 Coupes de France en 1993 et 1995 et d’une Coupe de la Ligue en 1995, embrasse rapidement une carrière d’entraîneur qu’il débute aux commandes de l’équipe réserve du PSG en 1999. Après cette première expérience de coach, il rejoint le RC Strasbourg en 2003. Il y reste une année et demie avant de signer à Valenciennes, fraichement promu en Ligue 2, en juillet 2005 en remplacement d’un certain Daniel Leclercq. Grâce à un titre de champion de L2, son expérience dans le Hainaut  le révèle au grand public. Après 4 ans dans le Nord, il retrouve le PSG, cette fois pour encadrer l’équipe première (mai 2009). Dans la capitale, il remportera la Coupe de France 2010 et permettra au club parisien de redorer son blason. Mais, à l’hiver 2011, alors que sa formation se classe première de la L1, la direction du PSG, désireuse de bling-bling avec l’arrivée des Qataris 6 mois plus tôt,  le remplace par Carlo Ancelotti. Il rejoint alors le club saoudien d’Al-Hilal en juin 2012 et sera limogé en janvier dernier alors que sa formation arrive 2e.

Un technicien  charismatique

La réputation d’Antoine Kombouaré face aux médias ou sur le banc de touche n’est plus à faire. L’homme est un aboyeur et lorsque quelque chose le dérange, il ne tarde pas à le faire entendre. Ainsi, en 2009, il fut épinglé à plusieurs reprises par les instances du football, mais aussi par le Conseil National de l’éthique, pour des propos jugés limites à l’encontre de Christian Gourcuff, l’entraineur de Lorient. Si l’homme est connu pour ses envolées verbales, il est aussi décrit par de nombreux observateur comme un meneur d’hommes d’une grande qualité aux méthodes rigoureuses mais efficaces. Personnage de caractère, Antoine Kombouaré n’en demeure pas moins attachant, bon nombre de ses anciens joueurs le considèrent comme un être entier avec qu’il est agréable de travailler.

Si, la saison passée, Eric Sikora a choisi (sous la contrainte d’une profondeur de banc restreinte) d’évoluer dans un 4-3-3 avec un seul attaquant de métier, ce ne devrait pas être le cas d’Antoine Kombouaré. Le Calédonien penche pour un jeu tourné vers l’offensive mais demeure persuadé que son système doit se baser une rigueur défensive importante. Reste à savoir si l’ancien coach parisien disposera de moyens suffisant pour permettre au Racing Club de Lens d’évoluer avec 2 attaquants de métier, chose qui n’est, pour l’instant, pas acquise.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 18:21

Antoine-KAMBOURE-007.jpg

 

Information L'Equipe. Antoine Kombouaré sera l’entraîneur du RC Lens pour les trois prochaines saisons. Le technicien de 49 ans qui a dirigé le Paris-SG (2008-11) a trouvé un accord verbal avec Gervais Martel dans la nuit de lundi à mardi. Il ne signera son contrat que lorsque l’ancien président et l’homme d’affaire azéri Hafiz Mammadov, actuellement en négociations exclusives avec le Crédit Agricole Nord de France pour le rachat total du club artésien - processus confidentiel -, en seront techniquement propriétaires, soit autour du 5 juillet prochain, c’est-à-dire une fois toutes les actions transférées et tous les papiers signés. Son adjoint sera Yves Bertucci avec qui il a déjà collaboré au PSG, tandis que son préparateur physique sera Michel Dufour avec qui il a travaillé à Strasbourg (2003-2004).

En raison de ces incontournables considérations techniques, c’est son adjoint et son préparateur physique qui dirigeront l’entraînement à partir de jeudi matin à la Gaillette à Avion, puis lors du stage à Albertville (Savoie) où les joueurs se rendent dès la fin de semaine et où ils disputeront leur première rencontre amicale le 6 juillet (18h30) face à Nîmes (L2). Ce mardi midi, Eric Sikora, qui avait maintenu le club en L2 cette saison, a été informé qu’il reprenait l’équipe réserve et la post-formation. Il va également passer son diplôme d’entraîneur Professionnel de Football (DEPF). Gervais Martel l’a chaleureusement remercié, ainsi que son staff, pour le travail accompli.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 13:59

Logo RC Lens-OM 001

 

Alors qu’une partie du programme de reprise du RC Lens avait déjà été dévoilée début juin, on connaît désormais l’adversaire du Racing pour sa rencontre à Bollaert. Les Sang et Or affronteront Marseille, comme l’indique l’OM sur son site officiel. Toutefois, le match n’aura finalement pas lieu comme attendu le samedi 27 juillet mais le mercredi 24 juillet à 20h30. A noter qu'il sera diffusé en direct sur Canal+ ou Canal+ Sport. Reste à savoir si la partie initialement prévue à Arras, contre un adversaire à définir, le mardi 23 juillet reste d’actualité. Retrouvez ci-dessous le planning du club artésien :

Le samedi 6 juillet : RC Lens-Nîmes, à Albertville à 18h
Le vendredi 12 juillet : Amiens-RC Lens, à Amiens à 18h30
Le mardi 16 juillet : RC Lens-Zulte-Waregem, à Douai 18h30
Le mercredi 24 juillet : RC Lens-Marseille, à Bollaert à 20h30

Partager cet article
Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 16:44

Eric SIKORA 065Frédéric ANTONETTI 001

 

Eric Sikora sera-t-il toujours l’entraîneur du RC Lens la saison prochaine ? Selon But !, la réponse est non. L’ancien latéral droit ne serait en effet pas reconduit à son poste en 2013-2014. Il paierait l’absence de diplôme. Pour le remplacer, le journal avance le nom de Frédéric Antonetti, non conservé par Rennes cet été.

Partager cet article
Repost0
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 19:02

Jocelyn BLANCHARD 006

 

Ancien directeur sportif du RC Lens, Jocelyn Blanchard pourrait prochainement retrouver son poste suite à la probable reprise du club par Gervais Martel et Hafiz Mammadov. D’ailleurs, celui qui a été limogé l’été dernier pour l’intronisation d’Antoine Sibierski n’aurait pas perdu son temps ces dernières semaines. Ainsi, cela ferait déjà plus de 2 mois qu’il travaillerait sur le futur recrutement du Racing.

Partager cet article
Repost0