Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 20:55

Francis-GILLOT-007.jpg

 

En éliminant son ancien club, le RC Lens, en quarts de finale de la Coupe de France ce mercredi soir à Bollaert (2-3), Francis Gillot a remporté le match des bancs de touche face à ses amis et anciens coéquipiers en Sang et Or que sont Eric Sikora et Didier Sénac. A l’issue de la partie, le technicien girondin saluait ses comparses et soulignait le manque d’implication de sa formation lors de ce rendez-vous :

« Je suis déçu pour eux. Ce sont des bons potes et ils ont fait un bon match. Ils n’ont pas eu de cul avec beaucoup de blessés au mauvais moment. Il fallait un vainqueur et nous sommes un petit vainqueur. Notre équipe s’est révélée petite dans la détermination et les intentions ! »

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 20:49

Baptiste GUILLAUME 006

 

Mercredi soir, Baptiste Guillaume a de nouveau profité de l’absence de Yoann Touzghar en pointe de l’attaque pour grappiller du temps de jeu à haut niveau. L’attaquant belge issu de la Gaillette est ainsi apparu à la 87’ de Lens-Bordeaux en quarts de finale de la Coupe de France (2-3). Il nous livre son sentiment sur ces 3 heures extraordinaires qu’a vécues le RCL :

« Jouer devant 40 000 personnes, c’était quelque chose d’inconnu pour moi. Face à Sedan (2-2, 31e journée de Ligue 2), j’avais évolué devant 15 000 supporters. Mais cette fois, il y avait cette dose de folie en plus et l’opportunité de se frotter à une équipe de Ligue 1 avec des joueurs que l’on voit d’habitude à la télévision. Ce fut extraordinaire. Et même si nous ne nous sommes pas qualifiés, chacun aura passé un bon moment. Quand nous sommes revenus à 3-2, c’était impressionnant et incroyable. Nous aurions aimé égaliser mais il nous a manqué ce petit truc alors que Cheick Diabaté a su inscrire 2 buts. Nous n’avons cependant pas à rougir de notre prestation. Ensuite, sur un plan personnel, je suis entré avec la motivation de tout donner. Le coach m’avait demandé de lâcher les chevaux et de me défoncer sur tous les ballons. Au final, je n’ai touché qu’une seule fois le cuir mais cela a débouché sur une passe décisive. Cela me fait plaisir mais n’égale pas une victoire collective. Avant mon entrée, j’avais vécu le match du banc. Et avec Benjamin Bourigeaud, nous étions scotchés par l’ambiance. On regardait cette opposition mais aussi les tribunes avec ces chants. L’ouverture du score nous a fait sauter de joie. On se disait que c’était énorme. Et, au final, en dépit de l’élimination, tout le monde a pu assister à une rencontre de bon niveau. »

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 20:46

Supporters lensois 072

 

Ce mercredi, la réception de Bordeaux  (2-3, quarts de finale de la Coupe de France), a permis au RC Lens de jouer à guichets fermés. Néanmoins, Bollaert n’a pas dépassé la barre des 40 000 billets. Le chiffre officiel communiqué pour l’affluence de la partie s’élève à 38 256 spectateurs.

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 20:43

Grégory SERTIC 001

 

Ancien milieu du RC Lens, Grégory Sertic a joué un bien vilain tour au Racing en égalisant ce mercredi soir à Bollaert lors du quart de final de Coupe de France opposant les Sang et Or à Bordeaux (2-3). Le milieu girondin a en effet marqué le 1-1 sur un coup de pied arrêté excentré le long de la ligne de touche. Il raconte ce but et souligne la grande part de chance qui l’a accompagné :

« Sur mon but, j’ai voulu taper fort au second poteau. Au final, ça prend la lucarne et j’en suis content. Il s’agit peut-être même du tournant du match. Mais par respect au RCL dont j’ai défendu les couleurs pendant une saison et pour ses supporters, je n’ai pas souhaité célébrer cette réalisation. »

Reste que l’ex-Lensois reconnait une partie étriquée et un scénario qui aurait pu réserver bien des surprises en fin de match au regard de la folie de la rencontre aussi bien sur le terrain qu’en tribunes :

« Ce fut compliqué car nous avons souffert. On pensait d’ailleurs s’être mis à l’abri en marquant le but du 3-1. Mais Lens nous a fait peur sur la fin. A ce titre, nous repartons contents de la qualification même si au niveau du contenu, il y aura forcément des choses à revoir. Cette équipe lensoise a reculé en seconde période et nous avons par conséquent pu mettre notre jeu en place. Ensuite, il faut souligner la superbe ambiance en tribunes. Comme à leur habitude, les supporters lensois ont poussé. »

Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 22:07

Gervais MARTEL 021

 

Bien présent ce mercredi soir à Bollaert pour le quart de finale de Coupe de France entre le RC Lens et Bordeaux (3-2), Gervais Martel n’a pas manqué d’aller saluer l’équipe dans les vestiaires à l’issue de la partie. Le sourire aux lèvres, l’ancien président du Racing a fortement apprécié le visage de cette jeune formation lensoise.

Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 22:03

Eric SIKORA 031

 Francis GILLOT 003

 

Cela peut sembler paradoxale, mais malgré la défaite du RC Lens 3-2 à domicile contre Bordeaux ce mercredi en quarts de finale de la Coupe de France, Eric Sikora semblait bien plus satisfait de la prestation de ses hommes que Francis Gillot. A la fin de la rencontre, le technicien bordelais n'a pas manqué de souligner la qualité affichée par de jeunes Sang et Or.

Eric Sikora (entraineur du RC Lens) :
« Ce ne sont pas 5 minutes qui ont manqué. L’égalisation sur coup franc à l’heure de jeu nous a fait mal. A ce moment là, nous avons pris un coup sur la tête. Les Bordelais ont commencé à trouver les intervalles et nous avons un peu couru dans le vide. Il y a énormément de déception car nous ne sommes pas passés très loin. Nous avons joué avec un groupe jeune, des 95, des 92, des 93, le banc aussi était jeune. Mais nous n’avons pas été déçus, avec une prestation de haut niveau. Il a simplement manqué ce petit brin d’efficacité ou de réussite qui fait la différence. On a vu un stade plein, avec des couleurs. Nous avons pu voir que le foot à Lens n’est pas mort. Je souhaite maintenant à Bordeaux et à Francis Gillot d’aller le plus possible. Nous avons réalisé un bon parcours en Coupe de France, même s’il y a la déception au bout. Mais je n’ai rien à reprocher aux joueurs. Dommage que cela se termine de cette façon. Il manquait 4 joueurs qui auraient pu être important. Mais il n’y a aucun regret au regard de ce que mes joueurs ont donné. Nous aurions aimé atteindre le tour suivant, nous l’avons touché du bout des doigts. Nous allons essayé de vivre ce genre de moment très rapidement l’an prochain. En coupe, il y en a qui reste à quai, mais nous n’avons pas à rougir de ce que nous avons pu réaliser. »

Francis Gillot (entraîneur de Bordeaux) :
« Nous nous sommes mis en difficulté sur la première période. Nous ne sommes pas entrés dans la rencontre et avons réalisé une très petite première mi-temps. Nous n’étions tout simplement pas dans un match de coupe. Lens nous a marché dessus et a mené logiquement. Heureusement, nous nous sommes réveillés, mais il a encore fallu que l’on se fasse peur en fin de rencontre avec un but casquette et un penalty raté qui nous aurait pourtant permis de souffler. Nous avons l’art de nous mettre en difficulté, cela arrive trop souvent à mon goût. Bollaert, avec 40 000 personnes, on sait ce que sait. J’avais prévenu mes joueurs mais ils n’ont pas dû assez m’écouter. Après la pause, nous sommes repartis au combat car nous n’y étions pas. Il faudra mieux jouer en demi-finale pour passer car ce mercredi, nous avons pris une bonne leçon d’humilité face à une équipe lensoise très jeune et avec beaucoup d’absents. Elle, elle avait l’esprit coupe. Lens nous a mis en difficulté dans ses intentions. De notre côté, nous n’arrivons pas à garder une certaine continuité. 3 jours après une belle victoire contre Montpellier, nous ne sommes plus dans les mêmes dispositions. C’est dur de construire car on attend une confirmation qui ne vient pas. A la pause, j’ai dû dire beaucoup de choses à mes joueurs que je ne peux pas relater ici ! »

Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 21:58

Vladimir SMICER 001

 

Comme prévu, c’est Vladimir Smicer, ancien attaquant des 2 clubs, qui a donné le coup d’envoi du match RC Lens-Bordeaux de ce mercredi soir (quarts de finale de la Coupe de France). Le Tchèque a reçu une énorme ovation de la part du public de Bollaert. Il faut dire que celui qui a également remporté la Ligue des Champions avec Liverpool renvoie aux souvenirs du titre de champion de France 1998 et de la victoire en Coupe de la Ligue 1999.

 

Sacré joueur !

Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 21:51

Zakarya BERGDICH 053

 

Le RC Lens s’est incliné 3-2 à domicile lors des quarts de finale de la Coupe de France ce mercredi face à Bordeaux. Cédric Carrasso contre son camp a ouvert le score pour les Lensois à la 11’. Mais Bordeaux a égalisé par Grégory Sertic à la 61’ que Cheikh Diabaté ne double la mise à la 81’. Ce dernier s'offrira le doublé 5 minutes plus tard. Zakarya Bergdich ravive la flamme à la 91' et dans la foulée, Rudy Riou arrête un penalty. Mais malgré ces derniers espoirs, le RC Lens est éliminé.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 20:30

Francis GILLOT 004

 

La rencontre entre le RC Lens et Bordeaux ce mercredi à Bollaert comptant pour les quarts de finale de la Coupe de France va permettre d’assister aux retrouvailles entre Eric Sikora et Francis Gillot. Si les 2 amis se sont beaucoup parlés pendant les jours qui ont suivi le tirage au sort, les choses ont changé à l’approche du match. L’entraîneur des Girondins, passé par le Racing, s’amuse de cette situation :

« C’est le black-out de chaque côté, on se fait la gueule, on ne se parle plus. Ce doit être parce qu’il est stressé ! Hier, il m’a envoyé un de ses amis qui a commencé à se plaindre des blessés, des suspendus. Bref, il a voulu m’endormir. Je lui ai dit : « Arrête ton cinéma, ce n’est pas la peine. » »

Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 20:28

Francis GILLOT 003

 

Le quart de finale de Coupe de France entre le RC Lens et Bordeaux ce mercredi soir va se jouer dans un stade Bollaert bouillant à guichets fermés. L’énorme ambiance attendue peut-elle aider le Racing à entrer tout de suite dans la partie ? Francis Gillot, l’entraîneur des Girondins, qui connaît très bien ce stade, répond :

« Oui mais le public n’a jamais marqué de buts ! A Lens, il y a un public gentil, qui ne passe pas son temps à vous insulter mais qui supportera évidemment son équipe. Le fait de jouer devant 40 000 personnes peut renforcer l’importance du match pour notre équipe. C’est mieux que de jouer des CFA dans de petits stades. Dès l’échauffement, ils vont voir ce qu’est Bollaert. Il faut aussi relativiser car beaucoup de nos joueurs connaissent de chaudes ambiances. Ils sont plutôt habitués. Nous en avons vécues en Coupe d’Europe et sur plusieurs matches de L1. Cela ne va pas nous perturber. Au contraire, cela doit nous donner encore plus d’envie de nous qualifier. »

Partager cet article
Repost0