Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 17:41

Eric SIKORA 034

 

Alors que le RC Lens doit encore jouer vendredi soir au Mans, l’entraîneur lensois affiche le constat de cette saison 2012-2013. Objectif, il retient du bon et du moins bon tout en se projetant sur la saison prochaine en dépit de l’incertitude concernant l’arrivée d’investisseurs.

« Au niveau des résultats, sur la 2e partie de saison, nous nous situons en-dessous de ce que l’on pu observer au cours de l’automne. Diverses raisons peuvent expliquer cela. Au niveau du comportement, les joueurs se sont entraînés sérieusement. Enfin, au niveau du jeu, l’équipe a présenté un déficit. Il y a eu de bonnes séquences mais le collectif a aussi commis pas mal d’erreurs. Il suffit de regarder les buts que nous avons encaissés. Le nombre de bourdes est impressionnant avec de la suffisance, un manque d’agressivité, de détermination, de mauvais jugements... Cela nous a pénalisés. Au cours de cet exercice, nous avons également vu pas mal de jeunes débuter. Certains, notamment sur la fin, à cause d’absences dans le groupe. Mais de ce côté, cet exercice ne fut pas inutile et nous a permis de voir que nous pouvions nous appuyer sur quelques éléments du centre de formation. En tout cas, nous avons appris de cette saison. Et je m’inclus dans le lot car, en septembre dernier, je ne possédais aucune expérience. Je sais que je dois progresser dans mon comportement sur et en dehors du terrain. Je dois notamment changer un point : je m’emporte trop facilement et ne prends pas assez de recul. Peut-être est-ce le fait d’avoir été joueur-compétiteur. Pour le reste, dans le travail, je pense qu’avec le staff, nous avons fait du bon boulot. Nous avions évoqué le maintien comme objectif à notre arrivée. Cela a peut-être été perçu comme un manque d’ambition mais on l’a assuré. Il ne faut pas oublier qu’à un moment donné, le club se trouvait proche du National avec tout ce que cela implique. Mais, il est également vrai que nous aurions pu faire mieux. A mon goût, notre place se situait dans les 7 ou 8 premiers. Malheureusement, nous avons payé nos manques mais aussi ces moments déterminants que nous n’avons pas su négocier pour bien basculer dans la bonne partie de tableau. Notre défaite 3-2 à Angers (24e jourée de Ligue 2) reflète ainsi notre saison. Si nous les avions battus… Désormais, il est temps que 2012-2013 se termine et que l’on attaque la préparation de la suivante. Mais ce n’est pas pour autant que nous allons bâcler notre dernier match au Mans. Quant à l’avenir ? Je suis sous contrat jusqu’en juin 2014 ! A ce titre, j’espère garder ce groupe la saison prochaine et pouvoir l’améliorer avec 5 ou 6 joueurs confirmés de Ligue 2. Tout dépendra de nos moyens. Si l’on doit composer avec un effectif identique, nous nous évertuerons à travailler et réaliser un bon début de championnat pour ne pas nous trouver dans le dur d’entrée. »

Partager cet article
Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 10:24

 Eric SIKORA 065

 

Les Lensois ne sont pas prêts d'oublier la claque reçue le week-end dernier à Guingamp(7-0). Éric Sikora avait annoncé qu'il prendrait des mesures pour réveiller ces joueurs et un peu aussi pour les faire payer leur non-match au Roudourou. Première mesure prise par le coach: avancer le rendez-vous à l'entraînement de 2 heures (8h au lieu de 10h). Une punition pas insurmontable non plus. Pour le reste, c'est à voir.

Alors qu'ils s'apprêtaient à faire un footing classique au centre d'entraînement du club nordiste, les joueurs lensois se sont vu contraints de se rendre sur le site minier de Loos-en-Gohelle. De là, l'ancien joueur emblématique des Sang et Or a demandé à son groupe de faire comme leur stage de préparation d'avant-saison : monter et descendre à sept reprises le terril. Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu'est un terril, disons que c'est une butte bien abrupte formée par l'accumulation de résidu minier. Quelques semaines après la punition infligée par Rudi Garcia aux joueurs lillois - entraînements matinaux très copieux - après leur match nul contre Sochaux (3-3), ce fut donc au tour des Lensois d'aller au piquet.

Et ouais, dans le Nord on ne déconne pas avec les fautes professionnelles !

Partager cet article
Repost0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 20:26

Eric SIKORA 024

 

En s’inclinant 7-0 à Guingamp vendredi soir, le RC Lens a reçu une grosse claque. Tant sportive que mentale alors que l’avenir du club demeure incertain. Pour Eric Sikora, ce lourd et évitable revers remet un certain nombre d’éléments en place quant aux facultés de sa formation :

« On voit là le chemin qu’il y a encore à parcourir pour espérer ou revendiquer quelque chose de plus important. Cela répond à ceux qui espéraient nous voir prétendre jouer un autre rôle. On savait que ce serait difficile et nous sommes en plein dedans. C’est une déroute. Cela ne sert à rien de parler pendant des heures. On pleure, on est triste… Il y a des enseignements à tirer de cette saison. Dans les bons moments, nous étions tous contents. Là, la réalité se révèle plus difficile mais il ne faut pas tirer sur les joueurs. Nous sommes tous responsables et logés à la même enseigne. »

Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 08:46

Eric SIKORA 054

 

Alors qu’il semblait tenir la victoire à Laval ce vendredi soir après l’ouverture du score précoce de Dème N’Diaye, le RC Lens a finalement craqué dans les arrêts de jeu de la partie (1-1, 34e journée de Ligue 2). Forcément déçu du résultat final, Eric Sikora, l’entraîneur lensois, tirait un constat lucide à l’issue de la rencontre et regrettait les balles de break manquées par ses joueurs :

« Nous sommes encore une fois tombés sur un gardien qui a réalisé des arrêts exceptionnels. Nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes. Le but que l’on encaisse dans les arrêts de jeu peut arriver dans ce genre de situation lorsque ça abuse de jeu long. Nous gagnons le premier duel mais nous ne sommes pas à la retombée et l’action se termine par une frappe contrée. Toutefois, ils auraient pu égaliser aussi avant sans 2 parades de Rudy Riou. Aussi, nous aurions dû tuer ce match beaucoup plus tôt pour s’offrir une fin de partie plus sereine et plus tranquille. Nous ne l’avons pas fait. Cependant, j’ai vu une équipe de Lens appliquée, combative, qui a essayé de jouer et qui a posé des problèmes à Laval. Il s’en est fallu de peu. On se doit désormais de faire le maximum pour remporter le plus de matches possible lors des 4 dernières journées. Quand on voir l’état d’esprit affiché à Laval, il y a de quoi faire. »

Partager cet article
Repost0
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 18:08

Eric SIKORA 058

 

Entraîneur du RC Lens, Eric Sikora ne s’est pas trompé en faisant entrer Baptiste Guillaume en seconde période face à Nîmes, ce samedi à Bollaert (1-2, 33e journée de Ligue 2). Si le jeune attaquant n’a pas empêché la défaite des Sang et Or, il a apporté un vrai poids supplémentaire devant, avant de réduire le score dans les arrêts de jeu. De quoi satisfaire son coach :

« Quand tu as 18 ans et que tu entres à Bollaert en marquant, cela peut apporter énormément au niveau de la confiance. Il ne faut pas qu’il reste là-dessus et qu’il continue de travailler. Le danger est là. Mais il a la tête sur les épaules avec des parents qui lui ont apporté une bonne éducation. De plus son père a été footeux, alors je ne me fais pas de souci. Il a montré qu’il peut produire des courses, aller au duel. Cela montre que quand on fait les efforts, on est souvent récompensé. »

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 20:01

Eric SIKORA 046

 

Ce samedi face à Nîmes (33e journée de Ligue 2, diffusé en multiplex sur BeIN Sport 1), Eric Sikora s’attend à voir son RC Lens se heurter à un vaillant adversaire sur la pelouse de Bollaert. Non seulement l’entraîneur loue la qualité et l’état d’esprit de l’équipe gardoise mais, en plus, il sait que le Nîmes Olympique abat l’une de ses dernières cartes dans la course à l’accession :

« Je pense que le nul 1-1 concédé à domicile contre Dijon à la 92’ la semaine dernière (32e journée de Ligue 2) leur a fait mal. Avec 2 points en plus, les Nîmois pouvaient encore espérer la montée en Ligue 1. Mais connaissant Victor Zvunka, il ne va pas lâcher prise. D’autant que devant, certaines équipes ne prennent plus trop de points. Alors si les Crocodiles viennent à Bollaert avec ambition et remportent les 3 points, ils peuvent se mêler à la lutte. En plus, ils se montreront certainement revanchards car nous les avons battus 1-2 à l’aller (15e journée). Depuis, cette équipe a d’ailleurs progressé. Elle possède un beau potentiel et a recruté Riad Nouri et Jean-Alain Fanchone à la trêve, 2 gars qui apportent beaucoup. C’est solide, ça défend bien avec envie. On reconnait dans ce onze la détermination d’un Victor Zvunka. »

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 18:14

Eric SIKORA 044

 

Ce vendredi soir, Eric Sikora a été exclu par l’arbitre de Caen-Lens (0-0, 32e journée de Ligue 2) pour avoir contesté l’expulsion de son latéral droit Patrick Fradj. L’entraîneur lensois, qui devrait tout de même pouvoir se trouver sur le banc mercredi pour le quart de finale de Coupe de France à Bollaert contre Bordeaux (19h), s’explique quant à ce fait de match tout en faisant amende honorable :

« Je le sais, je n’ai pas à sortir de ma zone technique. Mais sur le coup, le 2e jaune donné à Patrick Fradj me parait sévère et le condamne. Il n’y a pas eu d’insulte envers qui que ce soit, j’ai simplement dit que c’était une honte. D’ailleurs, les Caennais auraient aussi mérité des cartons. Ce rouge me gêne d’autant plus que l’on perd un joueur qui était susceptible de démarrer le match mercredi. Voilà peut-être pourquoi j’ai perdu mes nerfs. Mais derrière, j’ai su temporiser et me calmer. Je sais que je n’ai pas à faire ça… D’ailleurs, après la rencontre, je suis allé discuter avec l’arbitre lui-même et me suis excusé. Sincèrement, il n’y a pas eu de grossièreté. On verra s’il y a rapport ou non… »

Partager cet article
Repost0
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 18:00

 Eric SIKORA 033

 

Alors que le RC Lens recevra Bordeaux en quarts de finale de la Coupe de France le mercredi 17 avril prochain à 17h au stade Bollaert (sur France 2), l’horaire fait polémique chez de nombreux supporters qui s'organisent via les réseaux sociaux pour montrer leur colère. Le club lensois ne comprend pas non plus cette décision de la Fédération pour la programmation du match. D’ailleurs, l’entraîneur Eric Sikora pousse un coup de gueule :

« On espérait pouvoir jouer Bordeaux dans un stade plein. Mais en milieu d’après-midi la semaine, nous n’atteindrons pas les 25 000 personnes ! C’est énervant. On se bat pour récompenser le public et, au final, l’équipe et ses supporters sont pénalisés. Il faut vraiment être cinglé pour placer le match à cet horaire. Je comprends que l’argent des télévisions est prépondérant mais cela reste du foot. Et il faut des stades pleins. Quel intérêt de diffuser un match sans ambiance, sans couleurs… Il faut que ce soit bénéfique pour tout le monde. »

Partager cet article
Repost0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 18:55

Eric SIKORA 012

 

Ce dimanche soir, Eric Sikora a profité du match des Girondins de Bordeaux à Lille (2-1, 27e journée de Ligue 2) pour aller superviser son futur adversaire en quarts de finale de la Coupe de France. L’entraîneur du RC Lens s’est ainsi déplacé au Grand Stade où il était accompagné de Laurent Hochart, son ami et responsable de la Gaillette.

Partager cet article
Repost0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 15:19

Eric SIKORA 009

 

Calé en milieu de tableau à 11 longueurs du podium, le RC Lens ne peut plus prétendre à la montée en Ligue 1 et ne semble pas menacé par une éventuelle relégation en National. Mais Eric Sikora, l’entraîneur lensois, préfère prévenir que guérir. Pour éviter que son équipe ne sombre dans une situation délicate au classement, il lui demande donc d’améliorer son bilan comptable très rapidement :

« Avec 36 points en championnat, le maintien n’est pas encore assuré. Si nous ne prenons pas de points dans les 2 matches qui viennent face à Nantes lundi (27e journée de Ligue 2, 20h30, diffusé en intégralité sur Eurosport) puis à Niort le vendredi suivant (28e journée de Ligue 2, diffusé en multiplex sur BeIN Sport), nous pouvons encore perdre des places. Nous devrions nous situer dans le premier tiers du tableau mais notre 10e position actuelle correspond bien à nos dernières prestations qui furent bonnes dans le jeu mais pas fructueuses en points. Notre équipe se trouve trop en réaction et cela m’inquiète. En plus, on encaisse trop de buts sur des erreurs, par manque d’agressivité… Nous ne défendons plus en avançant… Cela s’est vu à Monaco qui ne s’est pourtant pas montré extra mais a su faire parler l’expérience (2-1, 26e journée de Ligue 2). »

Partager cet article
Repost0