Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 20:54

Ala-Eddine YAHIA 039

 

A 32 ans, Ala-Eddine Yahia reste le même. En dépit du poids des années, le défenseur central tunisien a faim de football. Sa passion pour son sport est immuable. A tel point qu’il ne cesse de se projeter sur l’avenir, et de manière positive. Ses souhaits ?

« Retrouver la Ligue 1, continuer l'aventure, c'est mon but. Mais je ne suis pas un dinosaure. Je m'arrêterai bien un jour ! Tant que j'aimerai le football, je ne me fixerai pas de limites. Je suis en fin de contrat en juin. Pour autant, dans ma tête, je ne retiens qu'une date : le 13 mai. Et j'espère que ce jour-là, Lens sera de nouveau en Ligue 1. Si j'étais un con, ou un mec qui ne pense qu'à sa gueule, je ne serais pas là depuis 13 ans ! Les jeunes, ils m'écoutent. Parfois, un peu moins. J'ai alors envie de leur tirer les oreilles ! Ce sont mes petits frères. S'il fallait aller à la guerre pour eux, j'irais, même avec un couteau de cuisine ! »

 

AE. Yahia est depuis 6 ans au RC Lens (14 buts).

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 20:26

Yoann TOUZGHAR 049

 

Auteur du premier but du RC Lens à Creil ce dimanche après-midi (0-5, 7e tour de la Coupe de France), Yoann Touzghar a mis les Lensois sur la voie de la qualification. L’attaquant du Racing estime d’ailleurs que les Sang et Or ont fait le boulot avec sérieux à Beauvais :

« On savait qu’au plus le tableau d’affichage resterait à 0-0, au plus Creil serait en confiance. Il fallait éviter cette situation et faire le break rapidement. Nous y sommes parvenus en première période. Cela nous a simplifié le match. Le piège était de tomber dans la facilité et de ne pas imposer notre rythme. Il faut poursuivre comme ça dans les autres matchs. »

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 18:36

Benjamin-BOURIGEAUD-002.jpg

 

Auteur d’une entrée impeccable et décisive contre Niort ce lundi (2-1, 14e journée de Ligue 2), le milieu relayeur formé à la Gaillette revient sur sa première au niveau professionnel. Avec humilité et le sentiment d’avoir posé une première pierre positive.

 

Benjamin Bourigeaud, comment avez-vous vécu votre première en pro avec le RC Lens ?
J’attendais ce moment depuis l’an dernier. J’étais déjà apparu dans le groupe mais sans jouer. J’ai su faire preuve de patience et ma chance est venue. Sur le terrain, j’ai donc cherché à répondre présent. Au final, le coach a été satisfait de ma prestation et moi aussi. Personnellement, je voulais réaliser une grosse entrée pour aider l’équipe. Malheureusement, je n’ai pas croisé la réussite sur l’opportunité qui s’est présentée à moi. Mais pour le reste, je trouve que c’était pas mal.

Vu le contexte, il semblait cependant compliqué d’intégrer ce match où la prestation collective des Lensois laissait à désirer ?
Effectivement. Nous étions en plus menés 1-0 et, dès le retour des vestiaires, nous encaissons le 2-0. Mais je me suis dit qu’un match dure toujours 90 minutes et que par conséquent, rien n’était fini même si nous livrions alors une triste performance. Au final, le 2-2 représente tout simplement un miracle que nous sommes allés chercher au mental. On voulait gagner, l’équipe revient avec un nul sans la manière. Disons que l’on s’en sort bien. Surtout après des entames de mi-temps difficiles et ce premier but concédé à la 3e.

D’un point individuel, vous êtes impliqués sur les 2 buts !
Oui. Sur le premier, je lance en profondeur Dème N’Diaye qui trouve Benjamin Boulenger sur un centre prolongé. Sur le 2e, le coach me dit de frapper un coup-franc dans la boîte. J’ai donc essayé de m’appliquer au maximum car je savais que nous étions à la 90’ et que, par conséquent, il n’y aurait plus beaucoup d’occasions derrière. Cela m’a plutôt réussi puisque sur mon long ballon, Jérôme Le Moigne a gagné un duel de la tête qui a permis à Ahmed Kantari de trouver les filets d’une superbe volée.

« Je me suis senti surmotivé avec cette volonté de tout donner »

Quelles étaient les consignes d’Antoine Kombouaré à votre égard ?
Pendant le match, l’équipe s’est fait bouger et a perdu beaucoup de duels. Il y avait aussi Jimmy Roye qui nous posait beaucoup de problèmes. Le coach m’a donc demandé de le bloquer en individuelle en me positionnant milieu défensif à la même hauteur que Jérôme Le Moigne qui m'a prodigué de nombreux conseils. De ce côté, je pense avoir fourni ce qu’il fallait. Ensuite, j’ai essayé de jouer simple, de gagner un maximum de ballons et de relancer vers l’avant. Je souhaitais amener un plus au collectif. Vraiment, je me suis senti surmotivé avec cette volonté de tout donner.

Qu’avez-vous ressenti au moment de votre entrée ?
Quand le coach a dit mon nom, il n’y avait pas de stress mais une pression positive. Je me suis encouragé en me disant : « Vas-y Benjamin. Maintenant, c’est à toi de prouver. » Je me suis rendu compte que j’avais une chance à saisir. J’espère que ce n’est que le début même si le plus dur reste à venir. Désormais, mon objectif est de rester dans le groupe et de travailler encore car je ne possède pas tous les acquis. Après cette première, mes coéquipiers m’ont félicité. Je remercie aussi les supporters qui m’ont envoyé de nombreux messages. Mais je ne suis pas du genre à me prendre la tête. Je vis la chose tranquillement avec la tête sur les épaules. De toute manière, les grosses têtes ne vont très pas loin. Je n’ai donc pas l’intention de changer même si j’évolue en Ligue 2 avec le RC Lens. Il me reste à prouver. En plus, je ne suis pas le genre de mec à me la raconter.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:14

Benjamin-BOULENGER-002.jpg

 

Déjà apparu en Ligue 2 sous le maillot de Boulogne en 2011-2012, Benjamin Boulenger a disputé son premier match sous le maillot du RC Lens ce lundi à Niort (2-2, 14e journée de Ligue 2). Entré à la 78’ à la place de Pablo Chavarria, le gaucher a même sonné la révolte des Sang et Or. Sur son premier ballon, il a ainsi réduit la marque à 2-1 à la 80’. Son premier but en professionnel !

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 10:11

Benjamin BOURIGEAUD 001

Entré à la 46’ ce lundi à Niort (2-2, 14e journée de Ligue 2), Benjamin Bourigeaud a disputé ses premières minutes chez les professionnels. Le milieu défensif du RC Lens était déjà apparu dans le groupe lensois la saison dernière mais sans entrer en jeu. Une belle récompense pour lui qui avait subi une fracture de la clavicule lors du premier match de préparation cet été à Albertville contre Nîmes (1-1). Pour le coup, il a rémplacé Wylan Cyprien à la pause et a délivré la passe décisive sur le but égalisateur d'Ahmed Kantari à la 91'.

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 09:18

Edgar-SALLI-015.jpg

 

Après avoir mis sa technique au service de l’équipe, Edgar Salli s’est attaché à effectuer un gros repli défensif une fois le RC Lens réduit à 10 contre Caen ce samedi à Bollaert (2-1, 13e journée de Ligue 2). Le milieu offensif camerounais détaille l’influence du carton rouge reçu par le Racing sur le déroulement de la rencontre :

« Après l’expulsion de Pierrick Valdivia, il fallait être costaud et l’on a répondu présent car ce n’était plus le même match. Mais physiquement et dans nos têtes, nous étions blindés. Chacun a dû faire des sacrifices. Personnellement, j’ai beaucoup défendu. Mais il fallait tenir, alors je l’ai fait, sans réfléchir. Il faut être capable de s’adapter à tous les postes. Dans ces conditions, on donne tout et on lutte. »

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 09:15

Pablo-CHAVARRIA-030.jpg

 

Auteur de son 7 but de la saison en championnat ce samedi à Bollaert contre Caen (2-1, 13e journée de Ligue 2), Pablo Chavarria a livré un très bon match effectuant une seconde période remarquable d’abnégation sur le plan défensif. A l’issue de la partie, l’attaquant argentin préférait néanmoins mettre en valeur la performance collective que tirer la couverture à lui :

« Il s’agit d’une bonne victoire où nous nous sommes montrés costauds. L’équipe a bien débuté en inscrivant 2 buts d’entrée. Puis le carton rouge adressé à Pierrick Valdivia a donné lieu à un match différent. Personnellement, j’ai retrouvé le chemin des filets. Ça me manquait. D’autant plus que lors du dernier match à Clermont (0-0, 12e journée de Ligue 2), j’avais obtenu une occasion mais avais préféré mettre en retrait au lieu de frapper. Reste qu’au-delà de mon but, le plus important réside dans ces 3 points. C’est essentiel et ça va nous donner confiance car nous avons décroché ce résultat en infériorité numérique. »

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 09:11

Loick-LANDRE-020.jpg

 

Ce samedi après-midi, Loïck Landre a effectué son retour à la compétition après avoir été éloigné des terrains pour une entorse de la cheville droite. Le défenseur a remplacé Ala-Eddine Yahia sorti dans les arrêts de jeu de la première période pour une entorse du genou. L’ancien parisien a ainsi pu évoluer à son poste préférentiel, en charnière, et non comme latéral droit, registre où il était utilisé depuis le début de saison. Il raconte son entrée en jeu :

« Ce n’est pas évident d’entrer de la sorte et à ce moment du match mais quand on est sur le banc, il faut savoir répondre présent et vite se mettre en action. A la pause, je ne suis pas rentré au vestiaire. J’ai poursuivi mon échauffement. C’était le plus important pour bien démarrer la seconde période. De toute façon, à 2-0 et réduits à 10, les consignes du coach paraissaient évidentes : bien défendre et serrer les dents ! Après sur le terrain, j’ai pu retrouver mon poste de prédilection. Ça faisait longtemps… Les repères sont vite revenus. Après, il fallait parvenir à être performant dans des domaines comme la couverture, l’anticipation et la concentration. »

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 17:48

Edgar SALLI 025

 

En un quart d’heure, le RC Lens a fait la différence ce samedi après-midi à Bollaert contre Caen grâce à des buts de Wylan Cyprien et Pablo Chavarria (2-1, 13e journée de Ligue 2). Pourtant, les Lensois redoutaient l’entame. L’ailier gauche camerounais Edgar Salli raconte pourquoi :

« Nous avons empoché les 3 points après avoir fini la rencontre à 10. Par conséquent, nous ne pouvons qu’être satisfaits. Nous avons fait la différence d’entrée et pourtant, on a cru qu’on allait mal commencer ce match. Car dès la fin de l’échauffement, nous étions KO ! Physiquement, on ne se sentait pas bien. Alors, nous nous sommes remobilisés et on s’est bien senti sur le terrain. C’est difficile à expliquer. »

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 18:56

Ala-Eddine YAHIA 063

 

Touché lundi à une cheville à Clermont (0-0, 12e journée de Ligue 2), Ala-Eddine Yahia reste incertain pour la réception de Caen ce samedi à Bollaert (13e journée de Ligue 2, 14h, diffusé en intégralité sur BeIN Sport 1). Mais Antoine Kombouaré, l’entraîneur du RC Lens, a tout de même convoqué le défenseur central tunisien :

« Il s’est entraîné ce vendredi matin et est retenu dans le groupe. On verra… Après, sur le terrain, seuls les actes comptent. Pour le moment, les statistiques parlent pour lui. Mais l’adversaire va tout faire pour déjouer ces statistiques. A lui de continuer à travailler. Pour le reste, il n’est pas seul et a besoin de ses partenaires. Mais il est certain que sa solidité, sa générosité, son impact et son leadership ne peuvent qu’aider l’équipe. »

Partager cet article
Repost0