Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 17:39

Baptiste-GUILLAUME-011.jpg

 

Formé au RC Lens, Baptiste Guillaume, seulement âgé de 17 ans, a inscrit son premier but en Ligue 2 ce samedi à Bollaert à l’occasion de la réception de Nîmes (1-2, 33e journée de Ligue 2). Un moment important pour le jeune joueur, qui évoluait sous les yeux de membres de sa familles ainsi que d’amis :

« C’est mon premier but. C’est bien pour moi mais il s’agit plus d’une satisfaction personnelle. J’aurais aimé l’emporter mais ce sera pour une prochaine fois. Je voulais partir à l’opposé puis je vois le ballon m’arriver. Quand tu es attaquant, tu ne te poses pas de question. Après, cela peut partir au-dessus ou entrer. Cela a fonctionné et ça me fait plaisir. Cela restera gravé dans ma tête. Après, je prends le temps de jeu que l’on me donne et je me dis que si j’arrive à marquer en U19 ou en CFA, pourquoi pas en pro ? Evidemment, c’est beaucoup plus compliqué car le niveau de jeu n’est pas le même, mais j’en profite pour prendre ce qu’il y a à prendre. »

Partager cet article
Repost0
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 17:36

Baptiste GUILLAUME 005

 

Jeune attaquant du RC Lens, Baptiste Guillaume a réussi son entrée à l’occasion du match de ce samedi à Bollaert contre Nîmes (1-2, 33e journée de Ligue 2). Le joueur issu de la Gaillette en a profité pour inscrire son premier but en Ligue 2 en réduisant le score dans les arrêts de jeu d’une belle frappe de l’entrée de la surface. De plus, son apport s’est révélé intéressant dans le jeu.

 

Un joueur d'avenir ? A confirmer jusqu'à la fin de la saison en lui laissant sa chance...

Partager cet article
Repost0
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 14:40

Ludovic BAAL 068

 

Si le RC Lens n’est plus préoccupé par le moindre objectif alors qu’il reste 6 matches de championnat à disputer, le milieu lensois ne veut pas lâcher. Il veut gommer les erreurs du passé et se projeter vers l’exercice 2012-2013.

Ludovic Baal, après l’élimination en quarts de finale de la Coupe de France contre Bordeaux mercredi, n’y a-t-il pas un risque de relâchement ce samedi contre Nîmes ?
Non, car nous sommes toujours motivés quelque soit le match. En tant que compétiteurs et footballeurs professionnels, nous nous devons de jouer à fond. Bien entendu, il n’ya aura pas la même ferveur que cette semaine mais il faudra quand même se lâcher. Peut-être y aura-t-il une certaine fatigue aussi mais nous formons un groupe et la possibilité du turnover existe avec beaucoup de jeunes mais aussi des retours. Physiquement, les premières minutes risquent de se révélées les plus compliquées mais je ne pense pas qu’une fois lancés nous accuserons le coup après l’heure de jeu. Après, on ne peut pas dire qu’il n’existe plus d’enjeux pour nous en cette fin de saison. Nous souhaitons aller chercher le plus haut classement possible et espérons une 5e ou 6e place. Car notre 10e position ne reflète pas nos prestations.

Vous devez en tout cas avoir conservé des souvenirs plein la tête de ce RC Lens-Bordeaux ?
Pour moi, ce match restera dans ma mémoire. Que ce soit avec notre prestation sur le terrain mais aussi le soutien du public en tribunes. Le public nous a donné un immense plaisir. Cela nous a aidés à produire un beau jeu cohérent. Malheureusement, nous perdons sur des détails alors que nous aurions pu nous qualifier. Mais contrairement à Bordeaux, nous ne sommes pas parvenus à mettre nos occasions au fond. C’est la différence qui existe entre notre équipe et un pensionnaire de Ligue 1. Globalement, cela résume aussi notre saison en championnat et nous oblige à nourrir quelques regrets. Mais si nous gommons tout cela l’an prochain, peut-être pourra-t-on espérer aller voir à l’étage supérieur, en Ligue 1.

Autrement dit, vous vous voyez encore au RC Lens à l’avenir ?
Oui, j’ai envie d’être Lensois l’an prochain. Pourquoi ? Par rapport à ce club, ce qu’il représente, son environnement… et aussi, car il me reste 2 ans de contrat. Quand on voit ce stade Bollaert avec 40 000 personnes comme nous l’avons apprécié mercredi, on en redemande. D’ailleurs, quand j’en discute avec des joueurs d’autres clubs, beaucoup aimeraient porter ce maillot Sang et Or. Pour le reste, j’évite de trop me projeter sur l’avenir. Bien sûr, on aimerait tous continuer avec le même groupe et ces jeunes de qualité qui vont murir. Après, il y a le dossier des investisseurs. Mais j’évite d’en parler et me concentre sur le terrain.

Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 18:17

Baptiste-GUILLAUME-006.jpg

 

Entré en fin de partie à Caen ce vendredi soir (0-0, 32e journée de Ligue 2), Baptiste Guillaume n’a pas su forcer la décision. Mais en dépit d’un score vierge, le jeune attaquant belge du Racing pense que les Sang et Or sont parvenus à faire le plein de confiance en Normandie avant le quart de finale de Coupe de France programmé mercredi à Bollaert (19h):

« Même avec une formation rajeunie, cela a fonctionné. Les jeunes montrent ce qu’il faut et le coach nous laisse notre chance. Désormais, on va se concentrer sur le match de Bordeaux. D’ici-là, il y a 5 jours de récupération. Nous serons motivés à 200% en espérant que du monde puisse sortir de l’infirmerie et revenir dans le groupe. Mais je ne m’inquiète pas car nous avons de bons médecins. Après, si nous affichons le même mental face aux Girondins, pourquoi ne pourrions-nous pas passer… »

Partager cet article
Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 18:29

Baptiste Guillaume 001

 

Ce vendredi soir lors de la défaite 1-0 du RC Lens à Clermont (30e journée de Ligue 2), Baptiste Guillaume a vécu se première apparition chez les pros. Le jeune attaquant belge de 17 ans revient sur ce petit évènement dans sa carrière et explique comment il a vécu ses 10 minutes passées sur le terrain en remplacement de Dème N’Diaye :

« Ce fut un grand moment pour moi. En entrant, je voulais de renverser le match en inscrivant un but. Cela a failli se produire… Mais Clermont a bien joué le coup en évoluant bas après avoir ouvert le score. Je ne pense pas que nous méritions de perdre mais les Clermontois ont connu un peu de réussite et ont pu compter sur un Fabien Farnolle décisif dans ses cages. Personnellement, je n’ai pas touché beaucoup de ballons si ce n’est cette tête piquée sur un corner. J’ai aussi écopé d’un avertissement pour une semelle en retard en allant au pressing. Reste que le groupe m’a bien intégré et s’est montré très sympathique envers moi. Tous m’ont dit de ne pas me mettre de pression mais que je ne devais pas me croire arrivé non plus. A moi maintenant de travailler pour rester dans le groupe. »

Partager cet article
Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 09:41

Baptiste Guillaume 001

 

Jeune attaquant de 17 ans, Baptiste Guillaume a effectué ses grands débuts chez les professionnels ce vendredi soir à l’occasion du déplacement du RC Lens à Clermont (1-0, 30e journée de Ligue 2). Sur le banc au coup d’envoi de la partie et appelé dans le groupe pour la première fois par Eric Sikora, le joueur d’origine belge est entré en jeu à la 81’ à la place de Dème N’Diaye et a même failli égaliser de la tête en toute fin de match à la suite d’un corner frappé par Lalaina Nomenjanahary. Habitué des U19 nationaux du Racing depuis le début de saison, il n’avait jusqu’ici participé qu’à 2 matches de CFA pour un but et une passe décisive.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 09:59

Baptiste-Guillaume-001.jpg

 

Voici une photo de Baptiste Guillaume, jeune attaquant du RC Lens fan de Zlatan Ibrahimovic, en lui souhaitant la même carrière.

 

Bonne chance à lui !

Partager cet article
Repost0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 09:48

  Zlatan IBRAHIMOVIC 019

 

 

Beau bébé d’1m89, Baptiste Guillaume a été appelé par Eric Sikora pour le match de vendredi contre Clermont. Vous ne connaissez pas ce jeune attaquant belge ? Voici un interview découverte.

  

 

Baptiste Guillaume, pouvez-vous vous présenter ?
J’ai 17 ans et arrive de Mons. J’ai débuté dans ce club belge à l’âge de 4 ans et y ai fait mes classes pendant 10 saisons. Je porte donc le maillot lensois depuis 4 ans et j’ai décroché l’an dernier le titre de champion de France U17 sous la conduite du coach Eric Sikora. J’évolue au poste d’attaquant de préférence en pointe, mais également en soutien, car j’aime me trouver face au jeu, percuter, tirer et marquer. On me place rarement sur un côté. Depuis le début de cet exercice 2012-2013, je jouais avec les U19. Mercredi, j’ai effectué ma 2e apparition avec l’équipe réserve et j’ai eu la chance de marquer et de réaliser une passe décisive. Sinon, je vais passer un bac économique et social dans les prochaines semaines.

Etes-vous étonné d’avoir été appelé par Eric Sikora pour le match de Ligue 2 face à Clermont ?
C’est une vraie surprise. Je ne m’y attendais pas dans le sens où j’ai joué avec la CFA mercredi et que, par conséquent, je ne devais effectuer qu’un simple décrassage ce jeudi matin. Christophe Raymond, l’entraîneur de la réserve m’a prévenu à mon arrivée que je devais rejoindre l’entraînement du groupe pro. Dès lors, Eric Sikora m’a convoqué dans son bureau. Il m’a expliqué pourquoi il me convoquait en me disant que ce n’était pas pour me faire plaisir et qu’il ne fallait pas que je me crois arrivé. Il s’agissait d’un discours basé sur l’humilité et la nécessité de travailler encore.

« A Lens, j’ai d’abord connu une première année difficile »

Comment expliquez-vous que parmi les Jean-Philippe Gbamin, Wylan Cyprien ou Ange-Freddy Plumain, vous fassiez figure d’anonyme ?
Disons que je me situe dans leur ombre. Ils disposent des très grosses qualités et peut-être qu’ils se trouvaient aussi en avance sur moi au niveau physique. Mais Eric Sikora connait mes qualités et m’avait dit que j’aurais ma chance si je bossais. Au final, cela emprunte une suite logique à mon parcours. J’ai grandi petit à petit à force de travail à l’entraînement. A Lens, j’ai d’abord connu une première année difficile, le temps de m’adapter à un nouveau club, à un nouvel environnement… Je n’avais encore jamais quitté ma famille ni la Belgique, mon pays natal. Avec le temps, je m’y suis fait.

Quelles différences avez-vous remarquées entre la formation en France et celle prodiguée en Belgique ?
Elles sont énormes ! En Belgique, une telle politique se met seulement en place. Si des formations comme le Standard de Liège ou Anderlecht disposent de centres dédiés, cela se démocratise doucement ailleurs. D’ailleurs, je dois dire que j’ai connu un total changement après Mons en arrivant à la Gaillette. De telles installations !

« Bollaert ? Un stade formidable avec un très grand public »

Que représente pour vous le RC Lens ?
C’est un très grand club dont l’on m’a toujours vanté les valeurs avec des joueurs qui mouillent le maillot. Dès lors, j’aspire à aussi prouver que je possède ce don de soi. Petit, je suivais un peu tous les championnats et le Racing ne me laissait pas insensible. J’ai d’ailleurs pu voir de belles soirées européennes à la télé.

Et Bollaert ?
Tout joueur rêve d’en fouler la pelouse dès lors qu’il porte le maillot Sang et Or. On sait que c’est un stade formidable avec un très grand public.

Quelle est votre référence ou votre idole au poste d’attaquant ?
Zlatan Ibrahimovic ! Je ne le suis pas depuis forcément longtemps, mais je trouve qu’il s’agit du meilleur attaquant du monde. Le voir arriver en France au Paris SG l’été dernier me permet de mieux le suivre. J’ai lu son livre et apprécie regarder des vidéos de lui.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 18:05

Julien LEGHAIT 003

 Patrick FRADJ 006

 

Ange-Freddy PLUMAIN 006

 

Wylan CYPRIEN 005

 

Alors qu’ils se partageaient jusqu’ici les numéros 33, 34 et 35 lors de leurs apparitions chez les professionnels du RC Lens, Julien Leghait, Patrick Fradj, Ange-Freddy Plumain et Wylan Cyprien évolueront désormais avec un numéro qui leur sera propre. Ils ont en effet hérité respectivement du 14, 15, 19 et 23.

Partager cet article
Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 18:24

Pierre DUCASSE 005

 

Victime d’une rechute, Pierre Ducasse, blessé aux adducteurs, a comme prévu subi une intervention chirurgicale ce vendredi matin en Gironde. Sur son compte Twitter, le milieu de terrain du RC Lens a donné de ses nouvelles et a indiqué que « l’opération s’est bien passée ». Pour rappel, l’ancien Bordelais est forfait jusqu’à la fin de la saison.

 

Bon courage à lui et prompt rétablissement... En attendant la saison prochaine...

Partager cet article
Repost0