Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 20:36

Luc DAYAN 017

 

A l'issue de RC Lens-Istres (1-1, 37e journée de Ligue 2), Luc Dayan, président du club artésien, a évoqué l'avancée de la revente du club. 2 candidats postules, un groupe dont le nom n'est pas connu et Gervais Martel, qui finalise un tour de table.

Luc Dayan, les investisseurs étaient-ils présents à Bollaert pour Lens-Istres et étaient-ils 2 ?
Oui, ils étaient là. L’un des groupes (ndlr: qui n'est pas espagnol, a-t-il indiqué), qui s’était positionné en novembre a continué à avancer. J’ai également rencontré plusieurs fois Gervais Martel, l’autre candidat, qui finalise son tour de table. J’espère que nous aurons des schémas de propositions écrites et précises des 2 entités. L’idée, c’est de voir quel sera le projet le plus en adéquation avec les attentes du Crédit Agricole, du club et des collectivités. En terme de timing, j’espère que l’on recevra les propositions la semaine prochaine, au plus tard dans 15 jours. Le plus rapidement sera le mieux, chacun en est conscient.

Êtes-vous confiant ?
J’espère que ça aboutira évidemment. Les 2 entités ont des fonds propres et de la volonté. Peut-être que l’on sera complètement à côté de la plaque après les propositions. La contrainte première, c’est la pérennité du club, que les capitaux soient assez solides pour soutenir l’activité du club au moins 2 années et que les décisions des éventuels acquéreurs soient accompagnées de garanties financières pour éviter le dépôt de bilan ou l’impasse juste après. Les 2 prochaines années seront techniquement compliquées du fait que le club va jouer à l’extérieur en raison des travaux de Bollaert. Ce sont des problèmes qui se posent pour les repreneurs. Si les 2 dossiers peuvent se mélanger et travailler ensemble ? Non. Les 2 projets ne se connaissent pas l’un l’autre. Ils ne sont pas  compatibles. Vous connaissez Gervais, c’est son club aussi. Il y aura une concurrence, mais là, nous en sommes à matérialiser des offres précises.

Comment se fait-il que le RC Lens doit atteindre si tard pour trouver preneur ?
2 groupes se sont manifestés en novembre. Il y en a un avec lequel nous avons décidé de ne pas continuer pour x raisons. Le processus est archi-normal. Nous sommes dans les temps. On ne peut pas céder un club comme ça, contrairement à Strasbourg où cela s’était fait sur un coin de table avant d’aboutir à un dépôt de bilan. On ne peut pas faire ce travail sans connaitre le résultat sportif de la fin de saison, sans avoir effectué des travaux préliminaires pour donner accès à des données sur plusieurs aspects. On ne pouvait pas avancer sans être certains de la rénovation de Bollaert. Nous sommes vraiment dans les temps. C’est comme toutes les négociations. Les acteurs sont identifiés, validés à la fois dans la nature des fonds et leur traçabilité. Maintenant, ce sont les 2 groupes qui ont la balle dans leur camp et ils m’ont dit qu’ils allaient faire une proposition.

Il y a aussi le droit de préemption de Gervais Martel…
Il faut savoir qu’il n’y aura pas nécessairement une cession d’action et donc activation du droit de préemption. Cela peut aussi se faire par augmentation de capital. Indépendamment de cela, Gervais m’a dit qu’il n’activerait pas son droit si c’était fait de façon normale, en totale transparence. S’il sent que le projet est meilleur que le sien, il n’utilisera pas d’éléments juridiques. L’important, c’est la pérennité du club. Cette histoire de droits ne peut être activée qu’en cas d’acquisition d’actions. Il faut que les fonds soient dans les caisses du RC Lens pour assurer cette pérennité et son développement. On espère recevoir les schémas d’offre au plus vite.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 11:19

Luc DAYAN 020

 

En marge de la rencontre entre Caen et Nantes ce lundi soir (0-1, 36e journée de Ligue 2), Jean-François Fortin s’en est pris ouvertement au RC Lens après la déroute subie à Guingamp vendredi dernier (7-0). En direct sur Eurosport, le président du Stade Malherbe a fait savoir qu’il n’avait pas apprécié le comportement des Sang et Or au stade du Roudourou et vise également l’attitude de Luc Dayan, le président artésien :

« Je voudrais en profiter pour m’adresser à Monsieur Dayan – président de Lens qui a jugé bon de s’excuser auprès de ses supporters – que l’élégance aurait été de s’excuser auprès du président de Nantes, de celui d’Angers, de Dijon et de moi-même ! Je suis surpris que ce genre d’attitude vienne du club de Lens. C’est un club que je connais depuis longtemps, que j’ai connu au travers de Gervais Martel … Je me demande si, sous sa présidence, un tel folklore aurait existé ! Je retiens les propos de l’entraîneur d’Angers qui s’est étonné que Lens n’a pas envoyé les U15 !  Je suis assez d’accord avec lui. Tant qu’à faire, ils auraient dû aller jusqu’aux U15. Au moins, comme ça, ça aurait été clair ! C’est lamentable ! »

Après avoir eu connaissance de ces propos, Luc Dayan a tenu à réagir et à remettre en place son homologue normand :

« Je trouve indécent ce genre de commentaires. L’équipe est entraînée par Eric Sikora qui a fait toute sa carrière à Lens. C’est quelqu’un dont on ne peut pas douter de l’intégrité. Prendre 7-0, ça a fait mal à tout le club. Le groupe est effondré par ce résultat. La composition d’équipe a été faite ainsi parce que 6 ou 7 de nos titulaires étaient soit blessés soit suspendus. […] Je trouve ça un peu fort de faire la référence à Gervais qui est en difficulté actuellement et qui n’a pas eu le soutien de tous les présidents de club. Ce genre de propos, c’est manquer d’une vraie grande intelligence. Monsieur Fortin devrait se regarder dans sa glace avant de dire ce genre de choses. Comme par hasard, c’est la seule personne qui s’est manifestée ainsi. Je connais bien le président d’Angers, le club de Nantes… Comment imaginer qu’on a pu combiner une histoire pareille ! Je réagis assez peu à ce qui se dit à droite et à gauche mais le club de Lens ne mérite pas ce genre de commentaires. »

Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 09:59

Luc DAYAN 001

 

Après la défaite 7-0 du RC Lens à Guingamp ce vendredi soir, Luc Dayan a tenu à réagir et rassurer tout l’environnement du club.

« Ce résultat est inexcusable mais explicable : groupe décimé (absences de Le Moigne, Yahia, Touré, Thouzgar, Ducasse…), long déplacement sans enjeu pour notre classement, face à une équipe qui joue la montée et qui a besoin d’un goal-average favorable, le tout dans un climat de démobilisation ponctuel avec 2 jours fériés qui se suivaient (8 Mai et Ascension).

Nous en sommes tous responsables, moi compris, et je présente mes excuses aux supporters et à tous ceux qui aiment et supportent ce Club.

J’en suis meurtri car ce résultat désastreux marque les esprits au moment même où tout est enfin réuni techniquement
(rénovation Bollaert-Delelis entamée, comptes en voie d’assainissement, image restaurée... jusque-là !), pour que le RC LENS reparte pour un nouveau cycle vertueux.

Simplement, j’affirme ici que ce n’est pas le moment de se désolidariser de nos joueurs et du staff. Ils ont fait de leur mieux cette saison, ont rempli les objectifs fixés par la direction du club
(maintien en L2), malgré une préparation de la saison qui a été grandement perturbée par les discussions entre Gervais Martel et le Crédit Agricole.

Enfin, il ne faut pas que ce score «
spectaculaire » nous (dans ce « nous », je mets les supporters, les salariés, les partenaires du Club, les joueurs, le staff technique) fasse perdre de vue l’essentiel, à savoir la pérennité du Club et de « l’institution » qu’est le RC LENS.

A ce sujet, je confirme que les investisseurs intéressés le sont toujours, et qu’ils seront
présents à Bollaert-Delelis lors de Lens-Istres. Le calendrier est respecté et l’objectif est et reste le même, à savoir « boucler » le dossier pour préparer la prochaine saison dans les meilleurs conditions, et à tout le moins avant le passage en DNCG prévu le 12 juin. »

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 19:55

Luc DAYAN 016

 

Luc Dayan a été victime samedi d’un accident domestique. Le président du RC lens a fait une chute de plusieurs mètres. Il a été victime d’un traumatisme crânien avec perte de connaissance. Il s'est cassé le nez et a plusieurs plaies au visage. Il a été opéré avec succès et va bien désormais.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 17:07

Luc DAYAN 017

 

Président de la République, François Hollande a inauguré le Louvre-Lens ce mardi. Pour l’occasion, il a reçu un maillot du Racing floqué à son nom. C’est Luc Dayan, le président lensois, et Gervais Martel, actuel 2e actionnaire du club artésien, qui le lui ont remis.

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 10:52

Luc DAYAN 005

 

Ce mercredi soir à la Gaillette, Luc Dayan, le président du RC Lens, et Eric Sikora, son entraîneur, ont rencontré les responsables des associations de supporters pendant près d'une heure et dans une atmosphère détendue. Motivée par la situation sportive délicate du club artésien, actuel 17e de Ligue 2 et battu 4-0 lors de 2 dernières journées de championnat contre Monaco (8e journée) et à Nantes (9e journée), cette réunion décidée seulement lundi avait pour but de demander le soutien du public Sang et Or avant la réception de Niort vendredi soir (10e journée de Ligue 2, 18h45,diffusé en multiplex sur BeIN Sport 2).

Alors que mardi après-midi une poignée de supporters avait manifesté son mécontentement lors de l’entraînement, les dirigeants lensois ont demandé de la patience et de l’indulgence pour cette rencontre où Lens devra en plus composer avec de nombreux absents. Touchés aux adducteurs, le capitaine Jérôme Le Moigne et l’ailier gauche Dème N’Diaye sont forfaits tandis que le défenseur Alassane Touré ainsi que les milieux Pierrick Valdivia et Ludovic Baal sont suspendus. Pour sa part, le milieu offensif israélien Firas Mugrabi, dernière recrue, ne devrait toujours pas être qualifié.

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 20:19
Luc DAYAN 016

Invité sur France Bleu Nord ce lundi soir, Luc Dayan est intervenu sur la mise à l’écart de Jean-Louis Garcia, remplacé par Eric Sikora. Le président du RC Lens revient sur les conditions de ce changement :

« Quand on prend ce genre de décision, il faut peser toutes les conséquences et ne pas se reposer sur des on-dit. Il y a la vie du club et des signaux favorables survenus ces dernières semaines comme par exemple la perspective sur la rénovation du stade Bollaert. Dès lors, il faut maintenant que l’équipe fonctionne bien. […] L’actionnaire a les reins solides. Sans aller jusqu’au coût du licenciement, le club a tenu le coup malgré les pertes de 15 millions d’euros l’an dernier et les 10 millions prévus pour cette saison. Il fallait prendre une décision car le domaine sportif représente un élément important du puzzle. […] Beaucoup de choses ont été prises en compte. Le recrutement a été entériné par Jean-Louis Garcia, mais il y a aussi les prestations, les résultats sportifs qui sont insuffisants par rapport au budget et aux attentes du public. Son management n’a pas donné la performance requise. […] Eric Sikora a 44 ans, ce n’est pas un jeunot. Regardez Guardiola quand il a commencé au Qatar ou à 41 ans, quand il a pris le Barça… Je ne fais pas de comparaison. Simplement, il y a chez Eric Sikora une connaissance du RC Lens et de la problématique du football professionnel. Dans la période que traverse le club, il est la bonne personne. Il n'y a aucun objectif fixé. Il faut que l'équipe joue bien et procure du plaisir. »

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 12:25

Luc DAYAN 005

 

Après avoir recruté Jérôme Le Moigne, Rudy Riou, Pierrick Valdivia ou encore Rémy Bonne, le RC Lens souhaite encore renforcer son effectif 2012-2013. Président du Racing, Luc Dayan plante le décor pour le mois et demi de mercato qu’il reste avant la clôture du 4 septembre prochain :

« Nous avons des contraintes qui nous sont imposées par la DNCG et le budget du club. A cette heure, nous ne pouvons rien enregistrer ! On a donc jusqu’à présent travaillé pour pouvoir faire homologuer les contrats des joueurs présents. Désormais, nous suivons un programme très précis. La priorité reste de faire baisser la masse salariale. Mais courant août, il y aura une 2e vague de recrutement. Dès que nous pourrons bouger, nous le ferons. Mais pour l’instant, nous sommes limite en dehors des clous. Des départs sont encore possibles comme par exemple avec Chouki Ben Saada ou Ali Mathlouthi. Il y a des formations intéressées par leurs services. Mais nous ne sommes pas là pour donner des coups de pied aux gens et les faire partir. Nous souhaitons avant tout nous montrer cohérents sur le plan sportif. »

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 12:07

Luc DAYAN 014

 

L’éviction de Gervais Martel de la présidence du RC Lens le 2 juillet dernier a été suivie par une arrivée massive d’anciens Lillois à la tête du Racing. Luc Dayan (président), Antoine Sibierski (directeur sportif), Pascal Plancque (directeur du centre de formation) et Jean-Claude Nadon (entraîneurs des gardiens de la formation) sont tous passés longuement sous les couleurs du rival régional. Pour le nouveau président lensois, il ne s’agit en rien de ce que l’on pourrait appeler une invasion. Il explique :

« Honnêtement à part Antoine Sibierski, je n’ai effectué aucun choix. Ce sont simplement des circonstances, il n’y a pas de volonté stratégique là derrière. Il est vrai qu’il existe une dualité et que personne n’aurait imaginé un jour voir une personne passer par la présidence des 2 clubs comme c’est le cas pour moi. Mais les relations entre Lens et Lille se sont toujours révélées excellentes ces dernières années. J’ai d’ailleurs beaucoup échangé à ce sujet avec les supporters. De plus, je suis persuadé que l’on peut se présenter rivaux sur le terrain et trouver des mécanismes de ponts entre les 2 entités sans que cela soit perçu comme une trahison. »

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 17:57

Luc DAYAN 009

 

Un point presse est organisé ce jeudi vers 12h15 au RC Lens à l’issue de l’entraînement public fixé à 10h. A cette occasion, Luc Dayan, le nouveau président lensois, sera présent. A noter qu’une remise de maillots sera effectuée pour les 4 recrues estivales du Racing, à savoir Rudy Riou, Pierrick Valdivia, Jérôme Le Moigne et Rémy Bonne.

Partager cet article
Repost0