Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 18:29

Gervais MARTEL 021

 

Lundi et mardi, Gervais Martel a suivi le Président de la République, François Hollande, lors de son voyage en Azerbaïdjan. Le président lensois a apprécié vivre cette expérience au sein de la délégation française au cœur d’un pays qu’il a appris à connaître ces derniers mois au contact de son associé, l’homme d’affaires azerbaïdjanais Hafiz Mammadov :

« J’ai découvert les secrets des voyages présidentiels. Je me suis vraiment intéressé de près à tout ce que j’ai vu avec cette grande chance de participer à énormément de manifestations au cours de ces 48 heures. En plus, la France a signé un certain nombre de contrats. Ça ne peut être que positif d’autant qu’à Lens, notre partenaire est azéri. Ce fut une énorme activité avec le Président pendant 2 jours. Et cela ne peut que s’avérer bon pour le Racing. Il s’agissait d’une bonne surprise. En tout cas, j’ai mesuré l’importance de Lens pour le président vis-à-vis du Louvre… Lui s’est bien rendu compte de l’image du RC Lens à Bakou. D’ailleurs là-bas, tout le monde attend plus le résultat de Lens à Bastia ce vendredi (38e journée de Ligue 2, 20h30, diffusé en multiplex sur BeIN Sports 2) que de la finale de la Ligue des Champions entre l’Atletico et Madrid. »

Partager cet article
Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 18:20

Gervais MARTEL 049

 

Gervais Martel ne sait toujours pas où évoluera le RC Lens en 2014-2015 pendant les travaux de Bollaert. Ce jeudi, le président lensois a résumé cette situation problématique à plus d’un titre :

« Le stade ? On a écrit. Des gens viennent d’être nommés à la communauté d’agglomération de Lille… Mais ce n’est pas le moment, nous nous focalisons sur le déplacement à Bastia (38e journée de Ligue 2, 20h30, diffusé en multiplex sur BeIN Sports 2). Je demande juste 4-5 matches à Lille. A un moment, il y avait le feu à la maison de mon voisin et j’ai prêté la mienne. Là, j’ai juste un problème de chaudière. Je demande juste 4 rencontres au Grand Stade. C’est juste un mois d’hiver… En plus, il faudrait savoir car la DNCG attend notre positionnement en raison des 4 millions d’euros de budget engendrés par la délocalisation. Il y a aussi le calendrier qui doit être envisagé la semaine prochaine par la Ligue. Et tout cela apparaît compliqué puisque nous sommes incapables de répondre. La semaine prochaine, nous en saurons déjà plus en connaissant notamment la division dans laquelle nous évoluerons. La réponse ? J’espère la semaine prochaine ! Et concernant Valenciennes, on attend aussi. Mais, de ce côté, j’espère qu’eux trouveront des solutions pour leur avenir. Car il est important qu’on garde tous ces clubs de haut niveau dans le Nord-Pas-de-Calais. »

Partager cet article
Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 08:39

Gervais MARTEL 067

Gervais Martel a rallié Bakou. Le président du RC Lens a en effet été invité à accompagner le président François Hollande lors de son déplacement en Azerbaïdjan. Le numéro un du club artésien connait bien ce pays et sa capitale pour y avoir séjourné à plusieurs reprises lors de ses rencontres avec Hafiz Mammadov, l’homme d’affaires azerbaïdjanais et actuel propriétaire du Racing.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 09:21

Gervais MARTEL 092

 

Après le nul 1-1 sur la pelouse de Châteauroux ce lundi soir (33e journée de Ligue 2), le RC Lens (2e, 57 points) s’apprête à vivre une semaine particulièrement décisive entre la réception de Nancy (4e, 53 points) ce vendredi (34e journée de Ligue 2, 20h, diffusé en multiplex sur BeIN Sports 2) puis celle d’Angers, 5e avec 51 unités (35e journée de Ligue 2, samedi 3 mai, 14h, diffusé en intégralité sur Eurosport). Pour Gervais Martel, le président lensois, le Racing joue ni plus ni moins que son accession en Ligue 1 :

« Vous pensez que nous allons laisser Nancy gagner à Bollaert ? Ce match, c’est un tournant de la saison, tout comme la réception d’Angers derrière. Tout va se jouer là. Nous devons repartir du bon pied, même si le nul à Châteauroux n’est pas un mauvais résultat. »

Partager cet article
Repost0
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 09:11

Gervais MARTEL 078

 

« C’est un bon point pris à l’extérieur qu’il faut absolument confirmer contre Nancy (34e journée de Ligue 2, vendredi 25 mai, 20h, diffusé en multiplex sur BeIN Sports 2). N’oublions pas que Châteauroux a eu quelques occasions. Il est vrai que nous avions tout pour faire le break mais nous n’avons pas su mettre la balle au fond. Nous prenons un point de plus et nous avons les cartes en mains. Nous allons jouer 3 fois à Bollaert sur les 5 derniers matches et il faudra forcer la décision. Je reste satisfait de ce déplacement à Châteauroux. »

Partager cet article
Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 19:10

Gervais MARTEL 039

 

Hésitant ce vendredi en raison de la décision de la préfecture de Moselle de restreindre le contingent de supporters lensois à Metz, Gervais Martel a finalement fait le déplacement à Saint-Symphorien. Le président lensois en est reparti avec le sourire après ce succès 1-0 face aux Lorrains (27e journée de Ligue 2) qu’il a analysé de la sorte :

« C’est une grosse opération face au leader. Gagner ici, ce n’était pas écrit d’avance. Sur le papier, nous avions en plus une équipe affaiblie. C’était un match d’hommes. On aurait pu mener en première période. Le principal, c’est de gagner. Les Messins n’avaient pas perdu ici depuis le début de saison, toutes les séries ont une fin. Metz et Lens incarnent 2 équipes qui possèdent le potentiel pour aller au plus haut niveau. »

Partager cet article
Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 19:08

Logo RC Lens 004

 

Gervais Martel l’a annoncé ce samedi après la victoire 1-0 du RC Lens à Metz (27e journée de Ligue 2). Dans les jours à venir, le Racing va s’organiser pour offrir les maillots portés lors de ce match à Saint-Symphorien à des supporters lensois. Cette initiative du club fait suite à la restriction de déplacement imposée par la préfecture de Moselle. Rappelons que ces tee-shirts sont « collector » puisqu’ils portent sur l’épaule droite l’annotation « Fiers de nos supporters ».

Partager cet article
Repost0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 17:39

Gervais MARTEL 077

 

Cela faisait 17 ans que le RC Lens courait après une victoire à Lyon ! Alors forcément la qualification 2-1 après prolongation à Gerland face aux Gones ce jeudi soir possède un goût particulier pour Gervais Martel. En plus, le président lensois se souvient des récentes roustes encaissées dans la capitale des Gaules :

« C’est comme si j’avais perdu mon vélo et mes roues et que j’avais retrouvé un tandem. Généralement à Lyon, j’ai pris des tonnes (de buts). On a mis le pied à l’étrier aux Lyonnais en leur donnant un titre de champion qu’on n’aurait jamais dû laisser. A part la gastronomie lyonnaise, je n’ai pas de bons souvenirs de nos déplacements ici. Venir se qualifier alors que nous sommes en L2, c’est un super truc. Mais l’objectif, c’est de revenir l’an prochain en L1. »

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:26
Gervais MARTEL 058
En présence des partenaires, des représentants des associations de supporters, de la presse, des salariés du club, Gervais Martel a présenté ses vœux ce mercredi soir dans les salons du stade Bollaert. Le président lensois a dressé un tour d’horizon global de la situation du Racing.
« Quelle joie de me retrouver parmi vous. Ca change par rapport à l’an dernier où j’étais avec mon chien… Quel plaisir car 2013 ne fut pas facile. On s’est maintenu, c’était l’essentiel. Merci Eric Sikora ! Derrière est arrivé Hafiz Mammadov. Ca a été un moment extrêmement important, le moment de la reconquête. Sans un actionnaire principal déterminé et ayant de l’argent, Lens aurait eu des difficultés dans les prochaines années. Sur le plan sportif, nous avons passé une première partie de saison sympa en espérant que la 2e le soit tout autant. A cette occasion, tout le monde a retrouvé le Lens qu’on aime, un Lens conquérant, un Lens qui fait confiance aux jeunes et un Lens qui va vers l’avant et a réussi à reconquérir son public. Ce public est essentiel tout comme les partenaires et les collectivités. On a allumé une petite allumette et, de suite, Bollaert s’est embrasé. L’enceinte frôle les 30 000 spectateurs de moyenne même en Ligue 2. Ce début de saison confirme nos attentes. Avec toutes nos valeurs, nous pouvons dire que ce RC Lens est un club fabuleux. Merci aux entreprises de nous suivre, ça permet aussi au peuple de Bollaert de nous accompagner et de suivre une passion, une nouvelle aventure. Merci également à Antoine Kombouaré de nous avoir apporté son humilité, son self-contrôle. Avec lui, il n’y a jamais d’excessivité dans la victoire ni dans la défaite. C’est un vrai coach, un grand coach. Mais attention la route est longue avec toujours 8 ou 10 prétendants à la montée. J’ai confiance car je sais que le groupe sportif fait un boulot exceptionnel avec des joueurs concentrés sur l’objectif. Les jeunes sont aussi notre avenir, ça n’a pas de prix. C’est aussi une politique que l’on mène avec Hafiz Mammadov. La période de l’exode des jeunes talentueux est révolue. On veut amener le club au haut niveau sans faire de folie et en ne lâchant rien. On va se battre match après match. Le nouveau livre de Lens est en pleine écriture et nous ne manquerons pas d’encre. Le plus important, c’est l’équipe, le staff. Ils font battre le pouls du club et enclenchent la réussite. Nous nous trouvons sur le bon tempo et l’on va le garder. Nous suivons la bonne tendance. Nous sommes attendus partout car on a gardé une image même dans les années difficiles. Mais on va faire face et on va y arriver. »
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:19
Gervais MARTEL 021
Alors que le LOSC et Valenciennes ne sont pas chaud pour recevoir le RC Lens en 2014-2015 pendant la rénovation de Bollaert, Gervais Martel fait parler sa passion. Le président lensois a expliqué son point de vue sur la question sans oublier d’envoyer quelques tacles avec cet humour qui le caractérise.
« Vous avez devant vous quelqu’un qui a toujours défendu le sport régional. Je suis passionné par tous les sports et par ma région. Je comprends que des clubs qui jouent sur leur terrain se disent que ce sera compliqué de nous accueillir. Je dis aux gens de Valenciennes que j’espère qu’ils vont se sauver et que nous monterons en Ligue 1 pour avoir des beaux derbies. Mais quand Pierre Laigle a été transféré à la Sampdoria, on avait offert la recette du match, qui s’était déroulé à Nungesser à Valenciennes, ça représentait 25% de leur budget. Le LOSC, on ne les a pas aidés ? En respectant l’identité régionale, j’ai dit oui pour leur venue à Bollaert. A l’époque, j’en ai pris plein la tête avec pas mal de gens et même avec mes supporters. Pourtant, j’ai accepté sans arrière-pensée. Cette fois, on va être obligé de jouer 38 matches à l’extérieur. Bah, ces 38 matches, j’espère bien les jouer dans la région Nord-Pas-de Calais. Le Stade de France nous a contactés mais ce serait malheureux d’y aller. J’espère bien aller à Valenciennes et aussi disputer quelques matches à Lille. Daniel Percheron, monsieur le président de la région, s’il vous plait, servez d’intermédiaire dans cette affaire d’état. C’est une histoire de dingues ! Ces stades ont été financés par des deniers publics. Sans ça aucun des 3 stades n’existerait dans la région. Or, après « Bienvenue chez les Chtis »,  Dany Boon va-t-il devoir tourner « Bienvenue chez les cons » ? Mais pour quelles raisons refuser d’accueillir le RC Lens ? Parce que des hordes de supporters vont se déplacer comme j’ai pu le lire ou l’entendre ? Je ne peux pas laisser dire des choses pareilles. J’ai le meilleur public de France. On joue un Lille-PSG devant 30 000 personnes en pleine braderie de Lille et ça ne pose aucun souci. Et là quand on de mande de jouer 5 ou 6 matches à Lille, on refuse. Bah si ça se passe comme ça, on va passer pour des crétins dans toute la France. Le stade de Lens, le nouveau Bollaert, on s’est battu logiquement pour, pour cet Euro 2016 et pour un rayonnement formidable. Merci aux collectivités d’avoir trouvé les solutions. Et là, personne ne trouverait de solution pour nous accueillir pendant un an. A Lens, nous ne sommes pas des lépreux mais des gens respectables avec l’amour de notre maillot. Je ne demande pas que justice soit faite mais je m’agace de voir la France en train de crever avec ces espèces de racisme. Je ne demande rien, juste qu’on ait le respect de mon public sans le balancer à 170 kilomètres pour 5 ou 6 matches. Il faut se tendre la main. Que personne n’ait la mémoire courte. Nous, on a tendu des mains. »
Partager cet article
Repost0