Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 14:50

Gervais MARTEL 021

 

Depuis plusieurs mois, on évoque la possibilité d’investisseurs au RC Lens. Mais le président Gervais Martel prend ses précautions. Pas question pour lui de négocier sans que l’intérêt du club sur le long terme ne soit mis en avant, comme il le confiait lors de ses vœux à la presse :
 
« Il y a certainement des gens qui regardent le projet Lens avec beaucoup d’attention et de respect par rapport à l’entité que le club représente. C’est ça qui m’intéresse avant tout. Trouver un repreneur demain pour que ce soit une opération « one shot », ça ne m’intéresse pas du tout. Ce que je souhaite, c’est que l’on puisse perdurer, sortir de ces quatre années qui ont été difficiles, avoir des objectifs sportifs à la hauteur de nos supporters et de la frustration qui existe aujourd’hui. Avoir un stade et ne pas avoir les objectifs sportifs qui y soient liés, cela n’a aucun intérêt. Je n’oublie pas l’un pour travailler sur l’autre. Je suis concentré sur l’aspect sportif pour le court terme. Mais derrière on travaille d'arrache-pied et 24h sur 24 sur les autres dossiers. »
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 14:52

Gervais MARTEL 022

 

Le RC Lens a bien débuté son année 2012 en enchaînant un nul au Havre et une victoire 2-1 à Bollaert contre le Clermont, deux prétendants à la montée en Ligue 1. Le président Gervais Martel reste pourtant prudent :
 
« On se trouve dans le ventre mou du tableau et la victoire 2-1 face à Clermont nous a permis de nous échapper des places dangereuses. La série est en cours mais la situation reste compliquée sportivement à cause de résultats en dents de scie. On a vu un ciel bleu début décembre mais il s’est vite assombri ensuite avec deux défaites pour clore 2011. Par rapport au début du mois de janvier, rien n’est perdu. Mais on se projette match après match. On ne regarde pas à fin mai mais seulement à Monaco puis à Amiens. Nous devons croire en nous. »
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 14:44

Gervais MARTEL 019

 

Président du RC Lens, Gervais Martel a misé sur Jean-Louis Garcia en début de saison pour remettre son équipe sur les bons rails. Si sportivement, celle-ci n’occupe qu’une modeste 13ème place, il tient à mettre en avant le travail du technicien :
 
« Il est rare qu’un président de club félicite son équipe quand celle-ci se classe douzième ou treizième. Pourtant, bravo à Jean-Louis Garcia. Il est imprégné des couleurs Sang et Or et des valeurs du club. Il s’agit d’un gage de réussite pour nous. J’avais demandé en début de saison que nous partions à la reconquête de notre public et de nos valeurs. Sur cette première action, dans les comportements et l’attitude, le groupe en place se situe dans le vrai. »
Partager cet article
Repost0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 20:42

Gervais MARTEL 020

 

Après la victoire du RC Lens face à Clermont (2-1) ce mercredi soir pour le compte de la vingtième journée de Ligue 2, Gervais Martel pouvait se montrer soulagé. Le président lensois revient sur cette rencontre durant laquelle les Sang et Or n’ont pas complètement maîtrisé leur sujet :
 
«  Il s’agit d’une victoire acquise dans la douleur car le match a été difficile. La première mi-temps fut très serrée. Ensuite, nous menons au score assez logiquement. Puis on trouve le moyen de prendre un but dans les deux dernières minutes, ce qui nous a fait souffrir. Néanmoins, c’est une victoire quand même assez logique. C’est important de repartir en ce début d’année avec un nul au Havre et un succès à Bollaert. Maintenant, match après match, on va essayer de prendre les points au fur et à mesure. »
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 23:00

Gervais MARTEL 030

 

Président du RC Lens, Gervais Martel a apprécie le comportement de ses joueurs au Havre (0-0), ce vendredi soir. Il a senti du mieux par rapport aux matches de la fin d’année 2011, dans un match qui aurait pu basculer dans un sens comme dans l’autre :
 
« C’est un nul logique. Dans l’état d’esprit affiché, je suis content car les gars ont fait plus d’efforts que lors des deux derniers matches. Ils ont répondu à mes attentes. Cette rencontre aurait pu tourner des deux côtés. Aussi bien Lens que Le Havre pouvait l’emporter. Nous nous sommes procuré une ou deux occasions par Julien Toudic et Alexandre Cuvillier qui est pour moi une bonne recrue. Au niveau mathématique, un point, ce n’est pas beaucoup, mais j’espère que l’on va confirmer contre Clermont. Nous sommes en quête de points et nous n’avons presque plus le droit à l’erreur. Cela reste tout de même un point à l’extérieur, face à une belle équipe. Maintenant, on a besoin d’être conquérant à Bollaert. »
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 19:11

Gervais MARTEL 033

 

Président du RC Lens, Gervais Martel adresse ses vœux pour l’année 2012 qui arrive. Il espère que les Sang et Or connaitront des mois bien plus fastes qu’en 2011 tant sur le plan sportif que sur le dossier du stade :
 
« J’espère que 2012 sera inversement proportionnel à ce qu’on a fait en 2011. On a deux solutions devant nous. Soit on baisse les bras ce qui n’est pas dans l’habitude de la région et du club, soit à l’inverse, on reprend ce challenge à pleine main pour essayer de revenir le plus rapidement possible. Le mois de janvier sera révélateur de notre potentiel avec des matches contre Le Havre, Clermont et Monaco. On se battra aussi sur les autres dossiers. On s’est exprimé les uns et les autres sur le stade. J’y crois fermement pour que l’on puisse trouver des solutions afin que 2012 soit un nouveau départ nous amenant jusqu’à l’Euro 2016, avec une enceinte rénovée. »
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 11:54

Gervais MARTEL 011

 

Actionnaire minoritaire du RC Lens depuis le printemps dernier, Gervais Martel est tout de même resté président du club. Mais très rapidement, la donne pourrait changer car il ne dispose d’une priorité de rachat que jusqu’au 30 juin. Comment vit-il cette situation ? Le président lensois commente :
 
« Gervais Martel est président du RC Lens au moins jusqu’au 30 juin. Je respecte les décisions de l’actionnaire qui connaît aussi des difficultés avec la crise financière. Moi, je défends le club sur le stade, sur tous les domaines. De quoi sera fait demain ? Je ne le sais pas. Je suis actuellement un président qui rend des comptes. Je me concentre sur le travail de rénovation de Bollaert, sur l’équipe première. L’actionnaire majoritaire fait ses choix. Je suis un président qui rend des comptes. Au 30 juin, des choix seront faits. Pour l’heure, nous respectons nos engagements. Ma priorité demeure l’équipe. »
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 20:57

Gervais MARTEL 001

 

Alors que l’an passé, il avait piqué ses joueurs en annonçant qu’il pourrait quitter le club en cas d’échec et de relégation en Ligue 2, Gervais Martel a changé de stratégies pour l’année en cours. Pas question de renoncer. Pourtant, les raisons pourraient se révéler nombreuses au regard des résultats du moment et des difficultés rencontrées avec le Crédit Agricole, propriétaire du club. Mais le président du RC Lens s’accroche à la barre :
 
« Je n’ai jamais pensé à arrêter. Même quand on joue comme des tocards, tel ce fut le cas ce mardi soir contre Châteauroux. J’ai une envie folle de me battre. Je ne fonctionne pas comme un feu rouge clignotant. J’ai été déçu des deux derniers matches de l’équipe mais il ne sert à rien de mettre le feu. Il faut travailler et remporter des rencontres. »
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 15:19

Gervais MARTEL 002

 

Le RC Lens va rencontrer des difficultés pour boucler son budget 2011-2012. S’il a dû vendre de nombreux joueurs cet été pour équilibrer ses comptes, il en sera de même dans les mois à venir. Alors que le budget prévisionnel annonce des rentrées d’argent de l’ordre de 18 millions d’euros, la colonne dépenses chiffre à 33 millions d’euros. Il faut donc combler un delta de 15 millions. Pour les dirigeants du Crédit Agricole, « cela va passer par la cession de joueurs. Il faut travailler pour réussir des mercatos d’hiver et d’été afin de ramener le club à un niveau moyen d’équilibre. »
 
De son côté Gervais Martel, le président du Racing, a commenté : « Jusque 2007, le club a toujours présenté des résultats positifs. Mais les deux descentes en Ligue 2 se sont révélées catastrophiques sur ce plan. Or, aujourd’hui, fonctionner en L2 avec des structures de L1 coûte cher. Depuis six mois des efforts considérables ont été effectués à ce niveau mais ce n’est pas suffisant pour équilibrer recettes et dépenses. Or, le problème du football français est simple : les clubs ne parviennent à équilibrer qu’en vendant des joueurs. On entre alors dans un cercle de contraintes par rapport à ce que l’on souhaite faire. Alors d’ici la fin de saison, je vais tout donner pour de nouveau réussir. Mais je ne suis pas fakir. Ensuite, il faudra parler de miracle. Il faudra certainement évoquer un RC Lourdes et non plus du RC Lens. Mais jusqu’en juin, on y arrivera ! »
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 15:12

Gervais MARTEL 011

 

C’est un secret de polichinelle, Gervais Martel se trouve toujours à la recherche d’investisseurs pour racheter avant le 30 juin 2012 ses parts auprès du Crédit Agricole qui détient désormais 70% du capital du club. Mais où en sont les recherches du président lensois ? Il répond :
 
« Je discute avec des gens, mais avant tout pour que les projets soient pérennes pour le club. Bien entendu, il n’y a aucune certitude pour trouver un nouvel actionnaire, mais je me montre optimiste. La situation se révèle compliquée pour le stade, mais ne pas le faire serait à mes yeux une catastrophe. Il me reste trois mois pour trouver la solution. Je reste confiant car j’y travaille depuis deux ans et demi. Et puis, Lens bénéficie aussi de nombreux atouts comme son public, son image ou l’arrivée du Louvre. On peut aussi parler de la situation géographique de la ville au plein cœur de l’Europe. »
Partager cet article
Repost0