Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 20:13

Franck RIBERY 017

Le classement du FIFA Ballon d'Or 2013

1. Cristiano Ronaldo (27,99%)
2. Lionel Messi (24,72%)
3. Franck Ribéry (23,39%)
4. Zlatan Ibrahimovic (5,29%)
5. Neymar (3,17%)
6. Andrés Iniesta (2,08%)
Déjà sacré en 2008, le Portugais Cristiano Ronaldo a remporté le Ballon d'Or 2013 lundi soir. En pleurs, le joueur du Real Madrid a devancé l'Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) et le Français Franck Ribéry (Bayern Munich). L'ancien Marseillais avait «tout fait, sur et en dehors du terrain» pour obtenir le FIFA Ballon d’Or 2013. Le Français a remporté la Bundesliga, la Ligue des champions, la Coupe d’Allemagne, la Supercoupe d’Europe et le Mondial des clubs… mais il n’a obtenu que 23,36% des votes du jury ! Au final, il a été devancé par Lionel Messi (24,72%) et surtout par Cristiano Ronaldo (27,99%). Déjà sacré en 2008, le joueur du Real Madrid est le premier Portugais à remporter deux fois ce prestigieux trophée. Tout un symbole, quelques jours après le décès de la légende local Eusebio.

Ronaldo-dépendance au Real et en équipe du Portugal

Auteur de 69 buts en 2013 avec le Real et le Portugal, il a fait encore mieux que l’année précédente (63) et qu’en 2011 (60). CR7, qui a fait trembler les filets à 14 reprises en dix rencontres de Ligue des champions jouées en 2013, a également qualifier à lui seul ou presque sa Seleçcao pour le Mondial 2014 : en effet, il a marqué les quatre buts portugais lors des barrages face à la Suède (1-0, 3-2). Son club et sa sélection ne sauraient que faire sans lui. «Je suis sur le podium depuis six ans, ce n'est pas un hasard. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. (…) Je crois que je mérite de gagner le Ballon d'Or chaque année», avait-il lâché dans A Bola. Rendez-vous en 2014.
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 20:08

Cristiano RONALDO Ballon d'or 2008 001

 

Déjà sacré en 2008, le Portugais Cristiano Ronaldo a remporté le Ballon d'Or 2013 lundi soir. En pleurs, le joueur du Real Madrid a devancé l'Argentin Lionel Messi (FC Barcelone) et le Français Franck Ribéry (Bayern Munich).

 

Auteur de 63 buts en 2013, Cristiano Ronaldo (Real Madrid) a remporté le Ballon d'Or lundi. Malgré cinq titres obtenus cette saison avec le Bayern, le Français Franck Ribéry repart bredouille (3e) tout comme l'Argentin Lionel Messi, quadruple tenant du titre (2e).

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 20:20

Franck RIBERY 013

 

Les 3 finalistes pour l’élection du Ballon d’Or 2013 sont connus. Le Ch’ti Franck Ribéry (Bayern Munich) vient se mêler à la lutte avec le Portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo et l’Argentin du FC Barcelone Lionel Messi. Le trophée sera remis au vainqueur le lundi 13 janvier 2014 à Zurich.

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 20:08
Lionel-MESSI-Ballon-d-Or-2012-001.jpg
Lionel Messi a remporté lundi soir le quatrième Ballon d'Or Fifa France Football de sa carrière, le quatrième d'affilée. Il dépasse Johan Cruyff, Marco van Basten et Michel Platini.
Cette fois, il n’y aura personne (et surtout pas de Godfrey Chitalu) pour contester ce record. Lionel Messi est devenu lundi soir le premier joueur à se voir décerner pour la quatrième fois le FIFA Ballon d'or France Football. Mieux que Johan Cruyff, Marco van Basten et Michel Platini qui s’étaient arrêtés à trois. L’Argentin a devancé son coéquipier Andrès Iniesta et son rival madrilène Cristiano Ronaldo. S’il n’a remporté aucun titre majeur, à l’exception d’une Copa Del Rey, la Pulga a une nouvelle fois éclaboussé 2012 de son talent.
Et dire qu'il n'a seulement que 25 ans...Meilleur buteur en matches officiels de l’histoire du FC Barcelone (233 buts), meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des champions sur une saison (14 buts) et meilleur buteur sur une année civile (91) : aucun record ne lui a résisté malgré les réclamations de la Fédération zambienne qui a ressorti du placard les 107 buts inscrits par Godfrey Chitalu en 1972. Ancien détenteur du record, Gerd Muller ne s’y était pas trompé en affirmant : «Mon record de 85 buts en 60 matches, qui tenait depuis 1972, a été battu par le meilleur joueur au monde». Saison après saison, Messi efface des légendes du football des tablettes. Et dire qu’il n’a seulement que 25 ans…

Avec ce nouveau sacre de Messi, le quatrième d’affilée, les 208 sélectionneurs des pays membres de la FIFA, des 208 capitaines des sélections ainsi que les 208 journalistes appelés à voter ont donc privilégié les statistiques personnelles de l’Argentin aux récompenses collectives. Quelques heures avant le début de la cérémonie, La Pulga avait lui-même reconnu que 2012 «n’avait pas été (sa) meilleure année» au regard des cinq titres remportés avec le Barça l’an passé. Pas sa meilleure année donc, mais une année suffisamment riche tout de même pour éclipser le titre de champion d’Europe gagné par Iniesta avec l’Espagne ou encore la Liga remportée par Ronaldo avec le Real.
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 20:24

Messi Ballon d'or 2011 002

Messi Ballon d'or 2011 003

 

 

Messi, plus qu'un Ballon d'Or
Messi, Messi, Messi. Déjà sacré en 2009 et 2010, Lionel Messi a signé son triplé le plus prestigieux en décrochant le FIFA Ballon d'Or 2011 devant Cristiano Ronaldo et Xavi. Avec ce troisième triomphe de rang, et à seulement 24 ans, le génie argentin du FC Barcelone égale Michel Platini et se hisse définitivement parmi les champions d'exception de son sport.

 

Il était trois fois Messi. L'histoire pourrait commencer ainsi. Mais le football n'est pas un conte. Ni un art. Pourtant, Lionel Messi est un artiste. Car il érige le football en art. Et redonne à ce sport ses lettres de noblesse, des lettres d'or. Le prodige argentin du Barça, déjà couronné en 2009 et 2010, a été désigné meilleur joueur au monde de l'année écoulée devant Cristiano Ronaldo (POR/Real Madrid) et Xavi (ESP/FC Barcelone), à l'issue du vote d'un collège constitué de sélectionneurs, de capitaines d'équipes nationales et de journalistes spécialisés.

Platini n'est plus seul

Avec cette nouvelle distinction dorée, le joueur sud-américain, champion d'Espagne, d'Europe et du monde avec son club, rejoint le club très fermé des triples vainqueurs du Ballon d'Or, formé par Johan Cruyff (1971, 1973 et 1974), Marco van Basten (1988, 1989 et 1992) et Michel Platini (1983, 1984 et 1985), qui n'est désormais plus le seul à avoir remporté la récompense individuelle suprême trois ans de suite. Ce 56e Ballon d'Or récompense avant tout le talent individuel mais, en prenant la direction du FC Barcelone (neuvième succès du club catalan, désormais seul en tête avec un trophée de plus que la Juventus et le Milan), il en dit aussi beaucoup sur la domination collective de la période.

Le plus grand joueur de ce temps

«Ce qui fait la noblesse d'une chose est son éternité.» Au moment où il lui a remis son trophée au palais des congrès de Zurich, Ronaldo, sacré Ballon d'Or en 1997 et 2002, aurait pu reprendre cette citation de Leonard de Vinci et la glisser à Messi. L'occasion était appropriée et même propice tant ce FIFA Ballon d'Or 2011 peut être considéré comme celui de l'éternité pour le natif de Rosario. Footballeur unique et hors norme, au talent extraordinaire et enchanteur, champion d'exception, ce joueur-là est le plus grand. De cette ère ? Incontestablement. De tous les temps ? Une telle question peut se poser mais elle n'a pas véritablement de sens. Les mots lâchés un jour par son partenaire barcelonais David Villa, eux, semblent en avoir davantage : «A la fin, je pourrai regarder des photos et dire : J'ai joué avec Messi.»

L'histoire s'écrit devant nos yeux

Finalement, l'enjeu, et peut-être même une certaine perception de la vérité, se trouve sûrement quelque part entre le présent et la représentation que chacun se fera du joueur une fois sa carrière achevée. Et s'il fallait vraiment se risquer à tenter de répondre à l'interrogation posée précédemment, nous saurions seulement dire : Oui, Lionel Messi a déjà profondément marqué les esprits de ses contemporains. Oui, il s'est imposé comme LA référence de son époque. Mais l'histoire s'écrit devant nous. Ne l'oublions jamais. Et profitons. Plus tard, nous pourrons dire que nous avons vu jouer Messi.


Classement :
1. Lionel Messi (Argentine) 47,88 %
2. Cristiano Ronaldo (Portugal) 21,60 %
3. Xavi Fernandez (Espagne) 9,23 %

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 20:11

Messi Ballon d'or 2011 001

 

«C'est un grand plaisir pour moi, a souligné l'international argentin lors de la remise de son Ballon d'Or par Ronaldo. J'aimerais remercier tous mes équipiers du Barça et de la sélection argentine. Sans eux, je n'aurais pas pu le faire. Ni celui-là, ni les précédents». Pris de court l'an passé, Messi avait cette fois soigneusement préparé son discours pendant les vacances. Outre des statistiques une nouvelle fois affolantes (59 buts et 37 passes décisives en 70 matches), il savait depuis les deux Clasicos du Printemps et ses deux buts inscrits à Madrid en Ligue des champions qu'il avait remporté son mano a mano avec Cristiano Ronaldo. Entre les deux, la lutte ne fait sans doute que commencer. Pour l'heure, l'Argentin a nettement pris l'ascendant. Jusqu'à quand ? La question est posée...

Le palmarès complet

L'équipe type de l'année 2011 : Casillas - Alves, Pique, Ramos, Vidic - Xabi Alonso, Xavi, Iniesta - Ronaldo, Rooney, Messi
Prix du président de la FIFA : Sir Alex Ferguson
Meilleur entraîneur d'une équipe féminine de l'année 2011 : Norio Sasaki
Meilleur entraîneur de l'année 2011 : Pep Guardiola
Prix du fair-play : La Fédération japonaise
Prix Puskas : Neymar
Meilleure joueuse de l'année 2011 : Homare Sawa
Meilleur joueur de l'année 2011 : Lionel Messi

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0